• Palestine: la politique israélienne sape la solution de deux Etats et le processus de paix

    Palestine: la politique israélienne sape la solution de deux Etats et le processus de paix

  • Maroc/Covid19: Prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 août

    Maroc/Covid19: Prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 août

  • Le Maroc, un modèle dans la consécration des valeurs de l’Islam modéré dans le monde et en Afrique

    Le Maroc, un modèle dans la consécration des valeurs de l’Islam modéré dans le monde et en Afrique

  • Communiqué du Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie

    Communiqué du Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie

  • Tunisie: Démission du chef du gouvernement Elyes Fakhfakh

    Tunisie: Démission du chef du gouvernement Elyes Fakhfakh

  • Pour raccourcir les chaînes d’approvisionnement: l’alternative marocaine

    Pour raccourcir les chaînes d’approvisionnement: l’alternative marocaine

  • Maroc: la Chambre des représentants adopte en 2ème lecture le projet de loi de finances rectificative

    Maroc: la Chambre des représentants adopte en 2ème lecture le projet de loi de finances rectificative

  • Le projet de la voie express Tiznit-Dakhla mis en exergue par des médias africains

    Le projet de la voie express Tiznit-Dakhla mis en exergue par des médias africains

  • Maroc: le port du masque, obligatoire, rappelle le ministère

    Maroc: le port du masque, obligatoire, rappelle le ministère

  • Maroc: Interdiction des déplacements de et vers 8 villes

    Maroc: Interdiction des déplacements de et vers 8 villes

  • Du relâchement dans l’air… « Corona » racontée !

    Du relâchement dans l’air… « Corona » racontée !

  • Crise libyenne : La solution ne peut-être que libyenne et pour les Libyens

    Crise libyenne : La solution ne peut-être que libyenne et pour les Libyens

  • Sa Majesté le Roi adresse un Discours à la Nation à l’occasion de la Fête du Trône (Texte intégral)

    Sa Majesté le Roi adresse un Discours à la Nation à l’occasion de la Fête du Trône (Texte intégral)

  • Le journal « Saout Al Moutakaid » voit le jour : Une première au Maroc

    Le journal « Saout Al Moutakaid » voit le jour : Une première au Maroc

  • Maroc/Covid19: 522 cas, 475 guérisons et 15 décès en 24H

    Maroc/Covid19: 522 cas, 475 guérisons et 15 décès en 24H

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15

Tunisie: Démission du chef du gouvernement Elyes Fakhfakh

Tunis - Le chef du gouvernement tunisien, Elyes Fakhfakh, a annoncé, mercredi, avoir présenté sa démission au chef de l’Etat, Kaïs Saeid.

M. Fakhfakh « a présenté sa démission au chef de l’Etat afin de lui permettre de trouver une issue à l’actuelle crise » politique dans laquelle pâtit le pays depuis plusieurs semaines, indique un communiqué de la Présidence du gouvernement.

Cette démission présentée à la suite de la réunion tenue, plus tôt dans la journée entre le président Kaïs Saïed, le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Rached Ghannouchi, ainsi que le Secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), a été prise « compte tenu de l’intérêt national et pour épargner au pays plus de difficultés », a précisé la même source, ajoutant qu’elle intervient dans le cadre du respect des pactes partant de la nécessité de moraliser la vie publique afin d’éviter les conflits des institutions.

Le chef du gouvernement a, par ailleurs, assuré qu’il continuera à assumer pleinement ses responsabilités, mettant en garde contre quiconque cherche à nuire à la sécurité du pays ou à ses intérêts vitaux.

Il a affirmé que la loi sera appliquée sans aucune tolérance et sans exception à personne.

Choisi en février pour diriger un gouvernement de coalition, M. Fakhfakh est sous le coup d’une enquête judiciaire pour conflit d’intérêt, accusé depuis fin juin de ne pas avoir cédé la gestion de ses parts dans une entreprise d’assainissement ayant remporté des marchés publics ces derniers mois.

Selon la présidence, M. Saied a désormais 10 jours pour nommer une personnalité à même de gouverner le pays, qui aura elle-même un mois afin de convaincre la majorité absolue des députés d’approuver sa formation gouvernementale.

Le président Kaïs Saïed avait catégoriquement rejeté, le 13 juillet, toute concertation autour de la formation d’un nouveau gouvernement, rappelle-t-on.

Il avait souligné, à ce sujet, que ces négociations ne pouvaient avoir lieu qu’après la démission d’Elyes Fakhfakh ou un retrait de confiance par les députés de l’Assemblée des représentants du peuple.

Peu avant l’annonce de cette démission, le parti Ennahdha et certains de ses alliés avaient déposé une motion de censure contre le Premier ministre. Elle contient 105 signatures appartenant essentiellement aux députés d’Ennahdha, de Qalb Tounes, de la Coalition Al Karama, d’Al Mostakbal ainsi que de quelques élus indépendants dont l’ex-élu Tahya Tounes et ancien ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mabrouk Korchid.

Publié par Mafrique.ma

 

A l’ère du Coronavirus…

A l’ère du Coronavirus…

ParMostafa NAZIH

L'avant et l'après-Corona s'impose désormais à tous pour en tirer les enseigneme...

Kenya : une faille mystérieuse interpelle les scientifiques

 

South Africa-Morocco : Tribute to Morocco by H.E Mr. Nelson Mandela

 

CEDEAO: l'adhésion du Maroc sur la bonne voie

 

Que signifie l'adhésion du Maroc au CEDEAO? partie 1.

 

Afrique, MIGRANTS VENDUS EN LIBYE : L'INDIGNATION

 

Niger, "TOGETHER", LE NOUVEL ALBUM DES ONEENS

 

Côte d'ivoire, LES FORMATIONS AGRICOLES PRÉSENTÉES AU SARA

 

Le Satellite Mohammed VI - A dans l'espace

 

TUNISIE: LA MUSIQUE CLASSIQUE A L'HONNEUR