“Al Hoceïma Manarat Al Moutawassit”: M. El Aaraj à Al-Hoceima dans le cadre du suivi des projets culturels

Rabat - Le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed El Aaraj, s’est rendu, samedi, à Al-Hoceima dans le cadre du suivi des projets de restauration, de réhabilitation et de préservation des sites archéologiques et historiques, inscrits dans le programme “Al Hoceïma Manarat Al Moutawassit”.

M. El Aaraj a ainsi visité le chantier de restauration et de réhabilitation du site “Al Mezma”, dont le taux de réalisation s’est situé à environ 25%, indique le ministère dans un communiqué, précisant qu’une enveloppe de 12 millions de dirhams (MDH) a été consacrée à la restauration des structures archéologiques et aux travaux d’installation de clôtures grillagées et de signalisation pour promouvoir et mettre en valeur ce site.

“Al Mezma” est l’un des plus importants sites archéologiques de la région du Rif où la ville, qui était d’une grande importance politique, économique et militaire, a évolué depuis le début des conquêtes islamiques jusqu’au milieu du XVIIè siècle et joué un rôle pionnier dans la lutte contre l’invasion ibérique, espagnole et portugaise, au Maroc, souligne la même source.

Par ailleurs, M. El Aaraj s’est rendu à la commune de Senada pour prendre connaissance de l’état d’avancement des travaux de restauration des murs du site historique de la Kasbah et de soutien de ses composantes architecturales (5 MDH) en vue de la réhabiliter en tant que monument historique et centre pour exposer les produits de terroir de la région, fait savoir le ministère qui note que le taux de réalisation de ce projet a atteint les 50%.

Considérée comme l’une des plus importantes kasbahs urbaines et militaires de la région, la Kasbah de Senada, dont la construction date des Saadiens, a connu, à l’époque du règne du Sultan Alaouite Moulay Ismail, une opération de renouvellement et de restauration en tant que base militaire de la garde-côtière méditerranéenne de la région, ajoute le communiqué.

D’un investissement total de 32 MDH, ces projets patrimoniaux, financés pour moitié par le ministère de l’Intérieur, s’inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère de la Culture et de la communication visant à préserver, protéger et revaloriser le patrimoine culturel riche et diversifié de la province d’Al-Hoceima afin d’en faire un affluent du développement économique et social inclusif, a relevé M. El Aaraj, soulignant la nécessité d’accélérer le rythme de réalisation de ces projets pour respecter les délais fixés. (Avec Mapexpress.ma)

Publié par Mafrique.ma