Sénégal: Fatou Kandé Senghor, pour l’amour de l’art (Portrait)

Dakar - Elle est artiste, promotrice d’activités culturelles, photographe, conseillère…Une boule d’énergie qui ne s’arrête jamais pour faire avancer les causes qui lui tiennent à cœur. Portrait de Fatou Kandé Senghor, dressé par « au-senegal.com ».

Elle est une des figures les plus visibles et dynamiques du mouvement de l’art contemporain au Sénégal. Elle est photographe, cinéaste, artiste plasticienne. Inspirée par des personnes qui ont marqué l’Afrique comme Sembene Ousmane, Boubacar Touré Mandemory, Djibril Diop Mambety, elle tire sa force de ces exemples pour bousculer les barrières et faire avancer les choses dans le milieu de l’art au Sénégal. Régulièrement, elle organise des worshop et résidences d’artistes.

Le Waru studio, qu’elle met en place en 2001 est aujourd’hui un lieu incontournable pour de nombreux acteurs (musiciens, chorégraphes, peintres, des auteurs et journalistes) en devenant un lieu d’échanges et de partage. C’est +un laboratoire d’expérimentation artistique où des jeunes, quel que soit le médium artistique qu’ils utilisent, peuvent allier les technologies actuelles à leurs discours artistiques+ précise-t-elle. Waru studio, entreprise spécialisée dans la filmologie, touche également les secteurs de la photographie, l’édition de livre d’art, la création de costumes, la communication sociale et la recherche musicale.

-Fatou Kande Senghor-militante de l’art-Sénégal

Son amour pour le hip hop la pousse à sortir un ouvrage publié en 2015 intitulé +Wala Bok : une histoire orale du hip hop au Sénégal+ qui est une vraie chronique du monde hip hop au Sénégal relatant les débuts, le vécu et la carrière des différents acteurs du rap sénégalais comme Didier Awadi, Fou Malade, Keyti, Daara J…

Militante infatigable pour que les femmes aient une place de choix dans le cinéma en général et en Afrique en particulier, on l’aura vu très active lors du dernier Fespaco à Ouagadougou (du 23 février au 2 mars).

Aujourd’hui, Fatou est engagée dans la promotion des femmes dans le monde de l’art en général et encourage la jeune génération à se battre pour exceller dans ce qu’elle fait. (Source: «au-senegal.com»)

Publié par Mafrique.ma