Maroc: Abdeljalil Lahjomri honoré par la Confrérie des Compagnons de Gutenberg Maroc

Un vibrant hommage a été rendu, vendredi à Rabat, par la Confrérie des Compagnons de Gutenberg Maroc à Abdeljalil Lahjomri, Secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc, qui a remporté le Grand Prix de la Francophonie décerné par l’Académie Française.

S’exprimant à cette occasion, le Président des Compagnons de Gutenberg Maroc, Khalil Hachimi Idrissi, a félicité chaleureusement M. Lahjomri, ce Compagnon émérite qui a honoré, à travers cette distinction intellectuelle, toute la Confrérie.

Pour Hachimi Idrissi, « M. Lahjomri est un enseignant pédagogue de vocation et patient par nature. Son terrain de prédilection ce sont les lettres, les belles lettres qui expriment des émotions, des envies, des frustrations, des vérités, des amours, des voyages ou, que sais-je encore, le temps qui passe, le temps qui reste ou le temps qui s’obstine ».

« Ses écrits montrent toujours un homme à l’affût, un stéthoscope à la main, un stylo dans l’autre entrain d’ausculter un corps social qui a mal à sa jeunesse, qui souffre dans ses valeurs et qui doute de son avenir ou de son organisation. C’est un observateur lucide de notre société », dit-il.

Selon le Président des Compagnons de Gutenberg Maroc, les observations de M. Lahjomri sont justes, précises et décapantes. La dose de bonne foi qui en suinte rend inutile tout procès d’intention. Il dit vrai, avec le cœur, servi par un style solide fruit d’une formation académique qui, on le sent, a su allier le plaisir de la langue à la curiosité personnelle obstinée.

« Le plus distinctif chez M. Lahjomri est son désir profond d’être utile à ses élèves, à sa famille, à ses concitoyens, à son pays et à ses compagnons. Il est au service d’un modèle profond qui met l’utilité, donc le service citoyen, à un point très élevé dans ses valeurs », a encore dit M. Hachimi Idrissi. Et de se féliciter que « M. Lahjomri, il faut le dire à cette occasion, le Secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc, a donné un nouvel élan à cette institution, qui opère aujourd’hui dans tous les champs de la pensée et visite tous les espaces, réduisant les distances ».

A cette occasion, un Trophée a été décerné à M. Abdeljalil Lahjomri que lui a remis, au nom de la confrérie son président d’honneur, Mohamed Berrada.

Très ému par ce Trophée et les mots prononcés à son égard, M. Lahjomri a avoué avoir été surpris par le Prix de l’Académie Française.

« C’est un Prix adressé à l’Académie du Royaume et à tous les écrivains et les philosophes » et à tous ceux qui œuvrent pour un « apaisement linguistique » au Maroc, a-t-il dit.

Le prix de l’Académie Française a été attribué à M. Lahjomri, ex-aequo avec le poète tchèque Petr Kral, en reconnaissance à son parcours académique et intellectuel et à ses réalisations à la tête de l’Académie du Royaume du Maroc.

Publié par Mafrique.ma