Angola-UA: La biennale, pour cultiver la paix en Afrique

Luanda - Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a appelé mercredi les Africains à s’engager collectivement dans les efforts de paix sur le continent.

Moussa Faki Mahamat, qui intervenait à la cérémonie d’ouverture de la Biennale de Luanda-Forum panafricain pour la culture de paix, a souligné l’importance d’assurer l’intégrité, la prospérité et la réalisation de la paix définitive en Afrique.

La biennale, selon le président de la Commission de l’UA, est une occasion de cultiver la paix en Afrique, soulignant le rôle des médias dans sa promotion.

Il a dit que sans ce bien (la paix), il n’y aurait pas de développement, c’est pourquoi il doit y avoir un engagement (des Africains) envers le même objectif, marchant toujours ensemble et uni.

L’agenda de cinq jours de la Biennale de Luanda (18-22 septembre) comprend un festival des cultures qui se tient au Musée d’histoire militaire, des forums de femmes, de jeunes, d’idées et de partenaires, qui vont concentrer les participants au « Mémorial Dr. António Agostinho Neto », premier Président de la République populaire d'Angola et Président du Mouvement populaire de libération de l’Angola.

Il s’agit des plateformes de réflexion sur l’avenir de l’Afrique, avec des approches axées sur l’éducation, la science, la culture au service de la culture de paix en Afrique, la prévention des conflits et le rôle des médias dans la promotion de la paix.

Participent notamment à l’évènement, aux côtés de João Manuel Gonçalves Lourenço, Président de l'Angola, le Président de la Namibie, Hage Geingob, le Président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, le Président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, le lauréat du prix Nobel de la paix 2018, le gynécologue et militant des droits humains kino-congolais, Denis Mukwege, et l’ancien footballeur ivoirien Didier Drogba.

Avec l’événement tripartite (Angola, Union africaine et UNESCO), le pays souhaite promouvoir l’harmonie et la fraternité entre les peuples par le biais d’activités et de manifestations culturelles et civiques impliquant les élites africaines.

Publié par Mafrique.ma