Maroc: Colloque à Settat sur l’enseignement-apprentissage des langues

Settat - Le Laboratoire de recherche en ingénierie didactique, entrepreneuriat, art, langues et littératures de l’Université Hassan 1er de Settat organise, mercredi et jeudi (10-11 février), à  distance, un colloque international autour du thème : « L’enseignement-apprentissage des langues dans le contexte universitaire à l’ère des soft skills : Réflexions contextualisées et regards croisés sur des expériences didactiques ».

Ce rendez-vous scientifique, auquel participent plusieurs chercheurs et conférenciers, vise à jeter un éclairage sur la question de l’enseignement des langues dans le contexte universitaire, une thématique qui se trouve aujourd’hui plus que jamais au cœur des débats et des réflexions portant sur les méthodes d’enseignement des langues et leurs impacts sur le système d’éducation et de formation dans sa globalité, selon un communiqué des organisateurs.

La question sensible du choix de langue d’enseignement-apprentissage se pose avec acuité dans un contexte multilingue et de plus en plus ouvert, sous l’effet de la mondialisation, à la pluralité et à la diversité linguistique et culturelle, ajoute le communiqué.

Cette manifestation scientifique constituera, d’une part, une occasion pour les chercheurs de partager et d’entrecroiser leurs expériences didactiques et pédagogiques, et d’autre part, la tribune d’exposer les résultats de recherches récentes issues de différents courants et mouvements didactiques et sociolinguistiques ainsi que d’autres champs disciplinaires en rapport étroit avec l’enseignement du module « Langues et communication » dans les établissements universitaires, indique la même source, soutenant qu’à l’ère de ce tournant pédagogique vers les softs skills et compte tenu des spécificités des unités transversales, ce colloque se veut également une réflexion spécifique et contextualisée sur les pratiques didactiques confrontant ces expériences à celles des universités étrangères.

Le communiqué indique également qu’au terme des travaux de ce colloque et des débats, les participants formuleront des recommandations et des perspectives susceptibles d’améliorer les pratiques enseignantes notamment dans le contexte actuel marqué par la mise en place du nouveau système « Bachelor » au niveau duquel les langues et les soft skills revêtent une dimension particulière.

Publié par Mafrique.ma