Migration: le bilan des victimes du naufrage au large de la Mauritanie s’aggrave

Nouadhibou - Le bilan humain du tragique naufrage d’un bateau de pêche transportant des migrants, survenu mercredi dernier au large de la Mauritanie, est passé à 62 victimes, le lendemain du drame, suite au repêchage de quatre corps.

Le capitaine du navire ferait partie des victimes et, d’après les témoignages, ce chiffre pourrait s’aggraver, rapporte le site de l’Organisation internationale des Migrations (OIM) qui souligne que les efforts de l’Organisation pour aider les rescapés prennent de l’ampleur.

L’OIM entreprend actuellement d’aider les migrants à se remettre du choc, à recevoir un traitement médical approprié et d’identifier les vulnérabilités médicales spécifiques, indique la même source, affirmant qu’un médecin de l’OIM travaille actuellement aux côtés des autorités mauritaniennes à Nouadhibou, deuxième ville située au nord du pays, afin d’évaluer les cas, et deux psychologues de l’Organisation arrivent pour proposer un soutien psychosocial aux 85 hommes, femmes et au moins 10 mineurs qui ont réussi à nager jusqu’au rivage après que le bateau a sombré en haute mer.

Au moins 150 personnes se trouvaient vraisemblablement à bord du bateau, qui avait débuté son périple le 27 novembre 2019 en Gambie.

Publié par Mafrique.ma