UA: Vers l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale

Le seuil de 22 ratifications, minimum nécessaire pour l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zleca), vient d’être atteint après la ratification par la Gambie, le 2 avril 2019, de l’accord sur la Zone.

Le Zleca doit ainsi être lancé officiellement en juillet 2019, à Niamey, à l’occasion du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), ce qui conforterait les efforts du président du Niger, Issoufou Mahamadou, en charge du dossier de la Zone.

Son entrée en vigueur prévue sera à même de créer un espace économique dans lequel les Etats-parties éliminent, entre eux, les droits de douane ainsi que toutes les barrières qui pourraient entraver leurs échanges commerciaux.

Les chefs d’Etat africains prévoient qu’avec la mise en place de la Zleca, le Continent ne sera plus qu’un marché unique dont le nombre de consommateurs est estimé à 1,2 milliard, où les produits circuleront et s’échangeront librement.

L’Union africaine prévoit que grâce à la Zleca, le niveau du commerce intra-africain augmenterait de 60% environ, d’ici à 2022. Ce niveau atteignait en 2018  seulement 16%.

A rappeler que l’accord portant création de la Zleca a été signé le 21 mars 2018 à Kigali, capitale du Rwanda, par 44 pays africains lors du Sommet des dirigeants de l’UA.

Publié par Mafrique.ma