Sénégal/Economie solidaire: Pour une clarification du cadre réglementaire

Dakar - Le ministre de la Microfinance, de l’Economie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam Diop, a plaidé lundi pour la clarification du cadre règlementaire et législatif régissant ces deux secteurs, afin d’en définir les contours dans le but de mettre en place les mécanismes permettant de passer de l’informel au formel.

« Il faut qu’on essaie de voir comment clarifier le cadre réglementaire et législatif pour que nous puissions définir les contours de l’économie sociale et solidaire parce que nous constatons que tout le monde est dans ce secteur-là », a-t-elle exhorté, selon l’Agence de Presse sénégalaise (APS) relayée par le site de la FAAPA (Fédération atlantique des Agences de Presse africaines).

Pour Zahra Iyane Thiam Diop, « que ce soit les acteurs de l’entreprise familiale, les exploitants familiaux, les coopératives, les mutuelles (..), tout le monde évolue un peu dans le secteur de l’économie sociale et solidaire ».

Néanmoins, fait-elle observer, « on ne peut pas saisir toute la quintessence parce que ce n’est pas règlementé pour qu’on puisse le définir et savoir qui est dans l’économie solidaire et quels sont les mécanismes de transformation du secteur informel au formel ».

Elle estime que « l’économie sociale solidaire nous permettra d’emmener ceux qui sont au niveau du secteur informel vers le secteur formel mais aussi les petites entreprises vers les moyennes entreprises ».

Elle s’exprimait à l’issue d’une visite des directions rattachées à son département, en compagnie de son directeur de cabinet Cheikh Samb, du secrétaire général de son ministère, Christian Diatta, et de son directeur cabinet, Omar Cissé.

La visite, démarrée à la direction de la microfinance s’est achevée au Centre de ressources et de documentation en microfinance, après un passage à la direction de la Plateforme d’appui au secteur privé et à la valorisation de la diaspora.

Publié par Mafrique.ma