Angola/Secteur miner: l’ambition d’attirer les investisseurs internationaux

Luanda - Le gouvernement angolais a pour objectif d’attirer les investisseurs internationaux, en particulier les Américains, pour absorber l’expérience, les technologies de pointe et mobiliser des ressources financières pour l’économie nationale, dans le but de diversifier et d’accroître la production nationale de biens et de services.

L’intention a été exprimée lundi à New York par l’ambassadeur d’Angola aux États-Unis d’Amérique, Joaquim do Espírito Santo, lors de l’ouverture du 5ème Road-show de l’appel d’offres public pour les concessions minières angolaises (présentations techniques).

L’ambassadeur a souhaité l’augmentation des exportations du secteur des ressources minérales de son pays, selon l'agence de presse angolaise (ANGOP), relayée par le site de la FAAPA (Fédération atlantique des Agences de Presse africaines).

Il a rappelé que l’Exécutif angolais procédait à des réformes majeures du système d’instruction judiciaire et pénale afin de lutter plus efficacement contre la corruption et l’impunité, de défendre la transparence des affaires et de garantir ainsi la défense des droits et des garanties de tous les citoyens et les agents économiques.

A cet effet, il a rappelé qu’en marge de la participation de l’Angola à la 74e session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, le Président de la République, João Lourenço, avait dirigé deux événements importants les 23 et 25 septembre avec la participation de nombreux hommes d’affaires  et grandes banques américains.

La présentation de ce « Road-show » à New York, la dernière prévue à ce stade, visait à clarifier ce qui se passerait réellement dans le cadre d’un appel d’offres et à découvrir les nouvelles perspectives d’investissement dans les concessions minières, selon la même source.

Outre New York, des tournées de présentation ont été organisées à Luanda (Angola), Dubaï (Émirats arabes unis), Pékin (Chine) et Londres (Angleterre).

Publié par Mafrique.ma