Niger: Sommet des pays du Sahel sur le climat

Niamey – La capitale du Niger, Niamey, abritera, lundi prochain, un Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement des pays du Sahel sur le climat, a affirmé, jeudi à Niamey, le ministre nigérien de l’Environnement, Almoustapha Garba.

Lors d’une conférence de presse, dont la presse locale s’est faite l’écho vendredi, M. Garba a indiqué que ce sommet sera l’occasion de réaffirmer la volonté politique et constituera un plaidoyer sur le climat dont les répercussions les plus néfastes sur la zone sahélienne sont les sécheresses récurrentes et leur lot d’insécurité alimentaire.

Les chefs d’Etat et de gouvernement doivent notamment adopter un Plan d’Investissement climatique de 400 milliards de dollars sur 12 ans, lors de ce sommet qui sera présidé par le chef de l’Etat nigérien, président de la Commission Climat de la région Sahel, Mahamadou Issoufou.

Ledit Plan, élaboré pour la période 2018-2030, est « très ambitieux » et constitue « la traduction des engagements de nos Etats à travers l’Accord de Paris sur le réchauffement climatique », a souligné M. Garba, ajoutant qu’il est axé sur six projets visant diverses actions à même de limiter les émissions des gaz à effet de serre et permettre aux populations « de s’adapter aux changements climatiques ».

De populations de plus de 500 millions d’habitants, la région du Sahel s’étale sur une superficie d’environ 10 millions de km2. Elle regroupe 17 pays, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, la Guinée Conakry, le Djibouti, l’Erythrée, l’Ethiopie, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, le Soudan et le Tchad.

Publié par Mafrique.ma