Sahara marocain: le Salvador retire sa reconnaissance de la pseudo «RASD», le Brésil soutient le Maroc pour «une solution réaliste»

San Salvador - Le Salvador a décidé de retirer sa reconnaissance de la pseudo « RASD », et de soutenir l’intégrité territoriale du Maroc, a annoncé samedi le gouvernement salvadorien.

« Le Gouvernement du Salvador informe le Gouvernement du Royaume du Maroc de sa décision de retirer sa reconnaissance de la “RASD” et de rompre tout contact avec cette entité », a annoncé le gouvernement salvadorien dans un communiqué conjoint signé par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita et son homologue salvadorienne Alexandra Hill Tinoco, en présence du président du Salvador, Nayib Bukele.

« Cette décision sera notifiée à l’Organisation des Nations Unies et aux Organisations régionales concernées », souligne le communiqué conjoint.

De même, « le Gouvernement du Salvador soutient l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc et sa souveraineté nationale, ainsi que son initiative d’autonomie comme seule solution à ce différend régional », conclut le communiqué conjoint.

De son côté, le Brésil soutient les efforts du Maroc pour parvenir à « une solution réaliste » à la question du Sahara, qui n’a que trop duré, a affirmé, jeudi à Brasilia, le ministre des Relations extérieures du Brésil, Ernesto Araujo, en faisant état de la disposition de son pays à contribuer aux différents efforts pour parvenir à des solutions allant « au delà de la rhétorique ».

« Concernant la question du Sahara, une question vitale pour le Maroc, le Brésil soutient les efforts du Maroc pour parvenir à une solution réaliste à la question du Sahara, qui dure depuis des décennies », a déclaré le chef de la diplomatie brésilienne lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, à l’occasion de sa visite au Brésil.

M. Araujo a également indiqué que son pays « a tout intérêt à contribuer aux différents efforts dans le monde pour parvenir à des solutions qui vont au delà de la simple rhétorique et créent des nouvelles bases de coopération », en relevant que le Brésil y apportera tous les moyens en sa disposition.

Il a en outre relevé que l’échange de vues sur des questions épineuses a été absolument fondamental, en mettant en relief les relations de grande amitié et de grande confiance que partagent les deux pays.

M. Bourita a entamé jeudi une visite au Brésil, où il a eu des entretiens avec plusieurs hauts responsables du pays sud-américain.

Publié par Mafrique.ma