ONU/Palestine: António Guterres exhorte Israël à renoncer à ses plans d’annexion en Cisjordanie

Devant le Conseil de sécurité, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé mercredi Israël à ne pas mettre en œuvre son plan d’annexion en Cisjordanie.

« J'appelle le gouvernement israélien à abandonner ses plans d'annexion », a déclaré Guterres, cité mercredi 24 juin sur le site des Nations Unies.

« Si elle était mise en œuvre, l'annexion constituerait une violation très grave du droit international, compromettrait gravement la perspective d'une solution à deux États et réduirait à néant les possibilités de reprise des négociations », a martelé le chef de l’ONU.

Estimant, devant les Quinze, que l’on est arrivé à un moment décisif, le Secrétaire général a fait valoir que la menace d'Israël d'annexer des parties de la Cisjordanie occupée a alarmé les Palestiniens, de nombreux Israéliens et la communauté internationale au sens large.

António Guterres a souligné la fragilité économique accrue résultant de la pandémie de Covid-19, la réduction du soutien des donateurs et la récente décision palestinienne de ne plus accepter les recettes de dédouanement qu'Israël perçoit au nom de l'Autorité palestinienne. Autant de facteurs qui risquent, selon lui, d'accroître les difficultés du peuple palestinien.

Il a réitéré son plein engagement à continuer à soutenir les Palestiniens et les Israéliens pour résoudre le conflit et mettre fin à l'occupation, conformément au droit international, aux résolutions pertinentes des Nations Unies et aux accords bilatéraux, en vue de réaliser la vision de deux États : Israël et un État palestinien indépendant, vivant côte à côte dans la paix et la sécurité, avec le soutien de la communauté internationale.

« J'encourage les partisans régionaux et internationaux de la solution à deux États à contribuer à ramener les parties sur la voie d'un règlement négocié et pacifique », a lancé le chef de l’ONU.

Et de souligner que « les dirigeants doivent agir avec sagesse et rapidité et faire preuve de la volonté de faire progresser l'objectif d'une paix juste et durable ».

Publié par Mafrique.ma