Maroc-Presse: La Parité à l’honneur à la MAP

Salé - L’Agence marocaine de presse (MAP) a pris l’initiative de créer un Comité de la Parité, une structure destinée à mettre en valeur la composante féminine du capital humain de l’Agence.

C’est lors d’une Assemblée constituante, tenue mardi à Salé, que ce Comité a vu le jour ; une naissance qui intervient au lendemain de la journée internationale de la femme qui permet, comme à l’habituée, à la gent féminine de la MAP de prendre les commandes de l'ensemble de ses services rédactionnels.

C’est, en effet, une ancienne tradition de l’Agence, à l’occasion du 8 Mars, de remettre les commandes de ses rédactions à ses journalistes femmes pour mener la barque le temps d'une journée de fête riche en événements, leur rendant ainsi hommage pour leur engagement et leur dévouement.

-La création du comité, une autre façon de fêter le 60è anniversaire de la MAP

En tant qu’instrument exécutif, la mise en place aujourd’hui du Comité de la Parité coïncide avec la célébration du 60-ème anniversaire de la MAP. Le Comité veillera à assurer le suivi et à évaluer l’évolution annuelle du taux de parité au sein des différents organes de l’Agence et formulera aussi des avis et des propositions à même de contribuer à l’amélioration des compétences du personnel féminin agencier (administratif et journalistique).

S’exprimant à cette occasion, le Directeur général de la MAP, M. Khalil Hachimi Idrissi, a indiqué que ce comité œuvrera à la création d’un mécanisme institutionnel pour que la femme ait les mêmes droits que son homologue homme et veillera à ce que la parité progresse dans l’Agence tout en répondant aux problématiques liés à ce sujet.

M. Hachimi Idrissi a appelé le comité à accompagner et à soutenir d’une manière efficace et opérationnelle la stratégie de la MAP et à présenter dans les plus brefs délais des solutions pour atteindre la parité dans les postes de responsabilité.

Après avoir déploré le nombre limité des femmes parmi les chefs de service et de division au sein de la MAP, M. Hachimi Idrissi a souligné que la promotion de la parité ne signifie pas la création de postes pour les femmes, insistant sur la compétence égale notamment en ce qui concerne l’encadrement et le leadership pour que les femmes occupent les mêmes postes que les hommes.

Il a, à cet égard, incité les cadres féminins de la MAP à faire preuve de volonté et de détermination, à réfléchir à leur plan de carrière au sein de l’Agence et à développer les compétences à travers une stratégie de formation bien définie pour arriver aux postes de responsabilité.

-L’apesanteur sociale, reste un défi à relever

Selon M. Hachimi Idrissi, le principal défi est de faire face à l’apesanteur sociale et aux discours fatalistes et démoralisateurs, ainsi que d’améliorer l’indice de parité.

Pour sa part, Mme Meryem Louali, présidente du comité stratégie et veille technologique et nouvelle présidente du Comité de la Parité a mis en avant le taux de la présence féminine dans les corps administratif et journalistique de la MAP qui a atteint 38 pc en 2018.

Elle a aussi appelé les membres du Comité et les cadres féminins à se mobiliser et à proposer des initiatives et idées innovantes en vue de trouver des solutions permettant de promouvoir la place de la femme et de renforcer sa présence au sein de la MAP.

De leur côté, des cadres féminins de la MAP ont apprécié cette initiative qui permettra de mettre en valeur le rôle et la contribution des femmes au rayonnement de l’Agence et de promouvoir le leadership féminin, tout en encourageant les femmes à accéder aux postes de responsabilité.

A rappeler que les femmes représentent 38 pc de l’ensemble du personnel de la MAP à fin 2018, soit une amélioration de 3 points par rapport à janvier 2014, qui s’explique par l’augmentation de recrutement des femmes qui a atteint 44 pc entre 2014 et 2018.

Au niveau du corps journalistique, le taux des journalistes femmes est passé de 31 à 35 pc durant la même période, soit une hausse de 4 points.

Cette rencontre a été marquée par la présentation du bureau exécutif de ce Comité, composé outre de Mme Louali (présidente), de Nadia Abram, Noujoum Dabssi, Fatima Zahra Belarbi, Nadia Rouijel, Bouchra Azour, Najlaa Fathi, Soumia Al Arkoubi, Asmae Houri, Imane Boulaknadel, Jihane Kehal, Fatima Akhsay, Sanae Benhamou et  Jihane Mourchid.

Publié par Mafrique.ma