Congo: formation d’élèves à la photographie

Brazzaville - Le Fonds des Nations-Unies pour l’enfance (Unicef) organise, du 6 au 10 mai à Brazzaville, capitale de la République du Congo, un atelier de formation sur les techniques de base de l’art de la photographie, afin de permettre à une vingtaine d’apprenants d’acquérir des connaissances et des compétences dans cette discipline.

Cet atelier, qui s’inscrit dans le cadre du programme d’engagement des jeunes pour la défense des droits des enfants, permettra également à ces élèves de partager leurs points de vue et les problèmes sociaux qui les affectent, selon l’Agence congolaise de l'Information (ACI), relayée par le site de la FAAPA (Fédération atlantique des Agences de Presse africaines).

Cette formation regroupe 20 élèves âgés de 12 à 17 ans, en provenance des établissements scolaires publics de Brazzaville et des départements du Pool (Sud), de la Bouenza (Sud), de la Cuvette (Ouest) et de la capitale économique Pointe-Noire (extrême-sud).

Pendant cinq jours, ces enfants vont apprendre plusieurs techniques pour réaliser de belles images. Ensuite, ils vont étudier la composition de l’appareil photo et ses multiples fonctions, avant d’être initiés à l’utilisation de la lumière et d’autres techniques.

« L’encadrement de ces enfants est assuré par un professionnel, notamment le photographe de l’UNICEF, M. Giacomo Pirozzi, afin de les amener à faire des photographies de qualité. Celles-ci seront utilisées dans les jours à venir dans les calendriers ou d’autres affiches », a précisé la représentante de l’organisme onusien, Mme Micaela Marques de Souza, à l’ouverture de cet atelier, citée par la même source.

Selon elle, les enfants participent à plusieurs activités dans la vie quotidienne. Au regard de ce fait, et en vue d’immortaliser ces événements, elle a souligné la nécessité de mettre à leur disposition des outils comme la photographie pour leur permettre de partager leurs idées, d’enregistrer les moments forts, de faire connaître le paysage congolais dans le monde entier et de donner du sourire aux démunis.

Après la phase théorique, ces élèves vont faire des séances pratiques afin de leur montrer comment raconter une histoire avec la photo, a expliqué le photographe et formateur Giacomo Pirozzi.

Publié par Mafrique.ma