Le Maroc devient «un exemple de l’émergence africaine» (Revue «L’Essentiel»)

Sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, « un Roi visionnaire, moderne, et ambitieux », le Maroc est devenu, en deux décennies, « un exemple de l’émergence africaine », écrit le magazine « l’Essentiel des Relations Internationales » dans un numéro spécial consacré aux 20 ans de règne du Souverain.

« En deux décennies de règne, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a irréversiblement engagé son pays sur la voie du progrès, du développement et de la démocratie. Une marche aussi sûre qu’audacieuse, d’autant qu’elle s’inscrit dans la continuité des réformes engagées par feu Son père le Roi Hassan II, et s’appuie sur une vision clairvoyante et une approche volontariste », relève la revue dans un édito de ce numéro riche en rubriques et en témoignages de leaders de par le monde, mettant en avant l’œuvre de Sa Majesté le Roi dans tous les domaines.

« En deux décennies de règne, le Roi du Maroc a su tisser avec la grande majorité des pays de la planète des relations saines axées sur la coopération et le développement », relève en outre la publication, avec témoignages à l’appui de chefs d’État, d’Afrique et d’ailleurs, et d’éminentes personnalités de différents horizons.

Pour ce magazine consacré à la géopolitique internationale, « le continent africain est au cœur de la nouvelle dynamique de coopération Sud-Sud impulsée par le Roi ».

L’action de Sa Majesté au service de l’Afrique et Son engagement sans faille en faveur de la paix et du développement sont ainsi salués par les dirigeants des pays africains, qui voient dans le Maroc « un levier majeur pour la stabilité et la prospérité sur la scène régionale et internationale ».

Dans un entretien accordé à l’Essentiel, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a souligné que l’Afrique est en effet au coeur des orientations diplomatiques du Royaume.

Sous le titre: « Une diplomatie dynamique au service de la Vision Royale », M. Bourita rappelle combien le Maroc « cultive sa fibre africaine, et s’engage pour le développement de la partie subsaharienne du continent, sans négliger d’entretenir ses relations outre-Méditerranée ».

« Pour le Maroc, la relation avec l’Afrique est une relation avec son continent d’appartenance, son prolongement naturel et sa profondeur stratégique. Nous ne venons pas de l’extérieur, mais interagissons dans notre propre espace », a tenu à rappeler M. Bourita en citant à cet égard un extrait du discours du Souverain à l’occasion du 63ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple dans lequel Sa Majesté rappelle que « L’Afrique, pour Nous, n’est pas un objectif, c’est plutôt une vocation au service du citoyen africain, où qu’il soit ».

Evoquant, par ailleurs, les chantiers de développement tous azimuts lancés par le Souverain au niveau national, le magazine écrit que « le chemin parcouru depuis 1999 est considérable » grâce à la vision royale articulée autour notamment d’investissements massifs dans les infrastructures, indispensables pour renforcer les interconnections et assurer le socle du développement économique et social.

« Ports, chemins de fer, autoroutes : le Maroc dispose aujourd’hui d’un incroyable réseau d’infrastructures de transport. Tous les investissements ces deux dernières décennies ont visé à faire du Royaume chérifien un hub économique régional. Et les résultats de cette stratégie sont aujourd’hui probants », relève la revue qui a donné la parole, dans son Spécial, à un grand nombre de ministres, patrons de grands groupes et chefs d’entreprise pour livrer un tour d’horizon des réalisations majeures qui font aujourd’hui du Maroc un véritable modèle de développement. (Avec mapexpress.ma)

Publié par Mafrique.ma