RDC: l’ambassade du Maroc solidaire lors de l'Eid Al Fitr

Kinshasa - L'ambassade du Maroc en République démocratique du Congo (RDC) a procédé, à l'occasion de la fête de l'Eid Al Fitr, à la distribution de denrées alimentaires de base et des produits d'hygiène à Kinshasa, selon le quotidien kinois « Forum des As ».

Posé dans le cadre de la Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains, ce geste a bénéficié à des centaines de personnes relevant de la Communauté islamique du Congo (COMICO), de la Fondation Buna et des Mosquées de la capitale, a rapporté, lundi 25 mai, le journal dans un article, signé Dina Buhake, intitulé : « L’ambassade du Maroc distribue vivres et non vivres à Kinshasa ».

Le mois sacré de Ramadan et également l'avènement de la fête de l'Eid Al Fitr ont toujours été pour la communauté musulmane du monde, un moment marqué par le jeûne, la prière et surtout des actes de générosité, rappelle le journal en indiquant que cette année, le Ramadan s'est déroulé dans un contexte particulier, marqué par la pandémie de la Covid-19 qui secoue le monde entier.

Mais « malgré ces temps difficiles, la Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains n'a pas dérogé à sa tradition. Elle a, une fois de plus, manifesté sa solidarité habituelle à travers ses sections implantées dans 32 pays africains. La section de la Fondation Mohammed VI, en collaboration avec l'Ambassade du Royaume du Maroc à Kinshasa, a, à cet effet, distribué des vivres et non vivres aux musulmans de la capitale », souligne particulièrement le journal.

Citant l'ambassadeur du Maroc en RDC, Rachid Agassim, le quotidien rapporte notamment que « cette opération de bienfaisance s'inscrit dans la droite ligne de l'esprit de solidarité et de partage qui caractérise la politique sociale du Royaume du Maroc envers ses sœurs et frères africains ».

-A propos de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains

Créée, en juillet 2015 à Casablanca, conformément aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, la Fondation Mohammed VI des Ouléma africains est une instance destinée à unifier et à coordonner les efforts des oulémas musulmans, au Maroc et dans les autres Etats africains, en vue de faire connaître les valeurs de l’Islam tolérant, de les diffuser et de les consolider, rappelle-t-on.

La Fondation, qui dispose de sections dans 32 pays africains, écrit « Forum des As », joue, depuis sa création, « un rôle très important en matière de promotion des valeurs et des préceptes d'un Islam modéré, basé sur les principes de tolérance, de cohabitation et du respect d'autrui » en organisant « régulièrement des conférences et rencontres en faveur des Oulémas africains pour partager et échanger autour de questions qui ont trait à la sécurité spirituelle de l'homme africain et à la lutte contre l'extrémisme ».

« La Fondation organise également des activités de promotion de la solidarité dans différents pays africains » et vise aussi « à entreprendre des initiatives s'inscrivant dans le cadre de tout ce qui est de nature à valoriser les idéaux magnanimes de l'islam dans toute réforme participant de l'œuvre de développement, tant au niveau du continent qu'à l'échelle de chaque pays, pris à part », tout en dynamisant, « d'une part, le mouvement de la production intellectuelle, scientifique et culturelle dans le champ religieux islamique et, d'autre part, de renforcer et de développer les relations historiques qui unissent le Maroc aux autres pays africains », ajoute la même source.

Publié par Mafrique.ma