Point de vue

Sahara marocain : Un front politique pour défendre l’intégrité du Royaume

Par : José NAWEJ (Forum des As)

Autant pour un message que pour un symbole fort, c’en est un. C’est depuis Laâyoune, ville emblématique des provinces marocaines du sud, que les représentants de tous les partis politiques et des forces vives locales ont pris, hier lundi 9 avril, l’engagement de créer un front politique en vue de défendre l’intégrité territoriale. Une réponse patriotique sans équivoque aux provocations des séparatistes du Polisario.

Pour réaffirmer la marocanité du Sahara, la classe politique marocaine, toutes tendances confondues, a jeté son dévolu sur Laâyoune pour dire non à toutes manœuvres d’atteinte à la souveraineté et à l’unité du Maroc. Et ce, de Tanger à Lagouira.

Une fois de plus, le peuple marocain – en ce compris sa composante sahraouie – a fait la démonstration que lorsqu’il s’agit de l’intégrité du territoire, il ne parle que d’une seule voix. Une voix qui se met au diapason de la ligne sage tracée par le Roi Mohammed VI.

Une voix qui résonne en écho de la mobilisation générale – diplomatique, politique et même…militaire, observée à travers le Royaume.

Pour résoudre ce conflit artificiel, les participants à la rencontre nationale de Laâyoune ont mis en relief le plan de large autonomie sous souveraineté marocaine qui fait quasiment l’unanimité à l’international.

De fait, Rabat n’a pas attendu l’application de ce schéma pour entreprendre la politique de la régionalisation avancée. Dans quantité de domaines, la décentralisation est effective. Y compris dans les provinces du Sud.

Visitant le Sahara marocain il y a deux ans, des journalistes africains ont constaté que des pans importants de la territoriale et de l’administration sont tenus par des sahraouis.-(Source : Par José NAWEJ, Rédacteur en Chef de “FORUM DES AS”, quotidien national en RD Congo/10 avril 2018)-

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page