Point de vue

Mondial-2018 : la France, la Croatie et la CAN-2019

Par : El Mostafa NAZIH

L’efficacité et le réalisme français ont finalement payé. En présence du président Emmanuel Macron, l’équipe de  France remporte, haut la main, la Coupe du monde 2018 et rend le sourire à tant de fans qui en doutaient. Ainsi, le rêve devient réalité, vingt ans après.

En finale surtout, son adversaire, la sélection croate, n’a pas démérité et à, même, sauvé le côté spectacle grâce à ses brillantes individualités qui savent jouer ensemble, d’où leur force remarquée durant ce Mondial. On relève que c’est une équipe battante, épatante et qui a réussi à gagner la sympathie du public de différents horizons. Elle a fait un beau parcours d’autant qu’elle était stimulée dès le départ par la présidente Kolinda Grabar-Kitarović qui a fait montre de supporter inlassable non seulement dans les gradins du stade, mais également dans le vestiaire de la sélection de son pays.

Dans le camp français, l’entraîneur Didier Deschamps avait une stratégie et des  tactiques de jeu pour chaque confrontation. Bravo à l’homme de l’heure.

L’on retient de cette édition de Russie notamment l’excellence de l’organisation et de l’accueil du peuple russe. Nombreux sont les visiteurs qui ont souligné que le pays devrait drainer davantage de touristes, à la suite de cette fête planétaire. La Russie du président Vladimir Poutine est en marche.

Quant à l’Afrique, elle enregistre qu’aucune de ses cinq équipes n’a atteint le cap des huitièmes-de-finale, alors que c’était toujours le cas depuis 1986.

Lors de l’édition 2018 de Russie, les cinq représentants du continent (Egypte, Maroc, Nigéria, Sénégal et Tunisie) ont tous été éliminés dans la phase de poules.

C’est vrai que l’introduction de l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR), principale nouveauté de cette édition russe, a suscité plusieurs critiques, des équipes s’étant senties lésées par cette technique ; mais là c’est une autre histoire… On estime simplement que suite aux erreurs d’arbitrage relevées et à la polémique autour du « VAR », la Confédération africaine de Football (CAF) devrait certainement se prononcer sur cette technique avant la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de Football (CAN-2019), qui aura lieu au Cameroun.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page