Politique

Maroc: La ratification de l’Accord de la ZLECAF permettra de déployer la vision de SM le Roi pour l’Afrique (ministre)

Rabat – La ratification de l’Accord de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) permettra de déployer la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour l’Afrique, a affirmé, samedi, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Mohcine Jazouli.

Dans une déclaration à la presse en marge des travaux du 13è sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA) sur l’Accord de la ZLECAF, tenu par visioconférence, M. Jazouli a souligné que le Maroc, qui avait signé l’accord de création de cette Zone de libre-échange en mars 2018, est sur le point de ratifier cet accord qui « permettra de déployer la vision de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, pour l’Afrique ».

Il a également souligné que le démarrage officiel des échanges commerciaux dans la ZLECAF s’inscrit dans le cadre de la vision royale, en permettant aux entrepreneurs et aux investisseurs marocains de rayonner dans une zone de plus de 1,2 milliard d’individus et de 2,5 milliards à l’horizon de 2050.

Les dirigeants des États et gouvernements de 54 États membres de l’Union africaine (UA) se réunissent, par visioconférence, dans le cadre du Sommet extraordinaire consacré à la ZLECAF, qui devra examiner et approuver le lancement officiel du début des échanges commerciaux sous la Zone de libre-échange continentale africaine, le 1er janvier 2021.

A l’ouverture de ce 13ème sommet extraordinaire, samedi, M. Jazouli a souligné que le Maroc réaffirme son attachement à mettre en œuvre l’Accord de la ZLECAF, ajoutant qu’il s’agit d’un pilier de l’intégration économique africaine.

Le Royaume réitère, également, sa disponibilité à contribuer à l’avancement des travaux menant vers l’opérationnalisation de la ZLECAF et le début des échanges commerciaux, a-t-il déclaré, faisant savoir que le Maroc a décidé de faire du développement socio-économique de l’Afrique l’une de ses priorités.

L’Afrique concentre 2/3 des investissements directs à l’étranger (IDE) du Maroc, du fait que depuis 2008, le Royaume a investi plus de 3 milliards de dollars sur le continent et devient, aujourd’hui, le plus grand investisseur africain en Afrique de l’Ouest et le second plus grand investisseur africain sur l’ensemble du continent, a-t-il précisé.

Le Maroc privilégie les projets d’investissement intra-africains, a fait remarquer le ministre, révélant que sur la seule région de l’Afrique de l’Ouest, le Royaume a lancé 13 projets d’envergure de nature à renforcer l’intégration régionale dans cette zone.

Le lancement effectif des échanges commerciaux dans le cadre de la ZLECAF, le 1er janvier 2021, marquera une date historique pour l’Afrique, selon le ministre, ce qui constitue « pour nous tous Africains, un nouveau pallier sur le chemin de l’unité et de l’intégration du continent », a-t-il ajouté, notant que c’est l’aboutissement de la volonté des pères fondateurs de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA), qu’est « cette même volonté de panafricanisme que le Maroc poussa de ses vœux à la genèse de l’Union africaine, au sein du “Groupe de Casablanca” ».

Publié par Mafrique.ma

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page