Santé

Maroc/Covid-19 : Le taux de reproduction du virus se stabilise à 0,80

Rabat – Le taux de reproduction (R0) de la Covid-19 affiche une amélioration légère et continue, et s’est stabilisé à 0,80, lundi dernier, a indiqué le chef de la division des maladies transmissibles à la direction de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Abdelkrim Meziane Belfkih.

Présentant, mardi à Rabat, le bilan bimensuel relatif à la situation épidémiologique, M. Meziane Belfkih a souligné que cette amélioration est le fruit des efforts consentis et des mesures prises en la matière et respectées par les citoyens, espérant à cet égard de faire baisser le taux de reproduction du virus à moins de 0,7 dans les prochains jours.

Il a également indiqué que la courbe épidémiologique hebdomadaire relative à la Covid-19 au Maroc a connu une baisse de -26% jusqu’au 3 janvier.

Cette tendance à la baisse a été observée dans dix régions, à savoir Darâa-Tafilalet (-48,9%), l’Oriental (-43%), Guelmim-Oued Noun (-38,9%), Rabat-Salé-Kénitra (-33,3%), Casablanca-Settat (-29,3%), Souss-Massa (-25,6%), Fès-Meknès (-24,2%), Marrakech-Safi (-23,2%), Laâyoune-Sakia El Hamra (-20,2%) et Tanger-Tétouan-Al Hoceima (-10%).

La courbe épidémiologique hebdomadaire nationale a, en revanche, évolué en hausse dans la région de Beni Mellal-Khénifra (+2,5%).

Quant à la courbe de décès, elle a enregistré une baisse de -13,4%, jusqu’au 3 janvier, a-t-il ajouté.

Le bilan bimensuel du ministère a, par ailleurs, abordé les faits marquants relevés jusqu’au 4 janvier, en lien avec la situation épidémiologique, en particulier la poursuite des préparatifs et les dernières retouches pour la mise en œuvre du programme national de vaccination contre la Covid-19 et l’augmentation du nombre des test antigénique rapide (TAR).

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page