Politique

Sommet de l’UA: Le Président Tshisekedi plaide pour «une Afrique au service des peuples»

Addis-Abeba – Le nouveau président en exercice de l’Union africaine, le président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi, a plaidé samedi pour « une Afrique au service des peuples ».

Le Président Félix-Antoine Tshisekedi qui intervenait lors de la séance d’ouverture de la 34ème session ordinaire du Sommet de l’Union africaine (UA), se tenant par visioconférence, a salué dans ce sens les progrès accomplis dans l’intégration en Afrique en citant notamment la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine et le début des échanges commerciaux en janvier dernier.

Le démarrage des échanges « représente un acte d’indépendance économique qui fait face à des défis certains liés au développement industriel de nos pays », a ajouté M. Tshisekedi qui s’est dit honoré d’assurer la présidence de l’organisation panafricaine.

Le nouveau président de l’UA a relevé, d’autre part, que le Continent fait face à plusieurs défis sécuritaires (Faire taire les armes dans plusieurs régions d’Afrique), du changement climatique et de la sécurité alimentaire.

Evoquant la pandémie du coronavirus, M. Tshisekedi a salué l’ingéniosité et la détermination dont les africains ont fait montre pour lutter contre cette pandémie, appelant les dirigeants du continent à ne pas baisser les bras et continuer à relever les défis sanitaires.

A la fin de son allocution, le président en exercice de l’UA a procédé au lancement du thème de l’année : « Arts, culture et patrimoine : leviers pour construire l’Afrique que nous voulons ».

Les Chefs d’Etat et de gouvernement des 54 pays membres de l’Union africaine ont entamé dans la matinée par visioconférence les travaux de la 34eme session ordinaire du Sommet de l’UA avec la participation du Maroc.

Placé sous la thématique : « Arts, Culture et Patrimoine : des leviers pour construire l’Afrique que nous voulons », la 34eme session ordinaire du Sommet de l’UA devra suivre un rapport sur les progrès réalisés en ce qui concerne la réponse de l’Union africaine à la pandémie du coronavirus en Afrique.

Les Chefs d’Etat et de gouvernement des 54 pays membres de l’Union se pencheront également sur la mise en œuvre de la réforme institutionnelle de l’Union avec un focus sur le rapport intérimaire qui sera présenté dans ce sens par le président rwandais, Paul Kagame, en sa qualité de Leader sur la réforme institutionnelle.

L’autre point marquant de ce Sommet ordinaire c’est l’élection du nouveau leadership de la Commission de l’UA.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page