Kiosque

La MAP met en avant l’une de ses chevilles ouvrières: l’Ingénieur des données et des connaissances

Rabat – « Une seule formation, des métiers multiples », était le thème du séminaire, organisé vendredi à Rabat par l’Agence marocaine de Presse (MAP), pour mettre en relief l’apport du métier d’ingénieur des données et des connaissances au développement de l’agence.

S’exprimant à cette occasion, le Directeur Général de la MAP, Khalil Hachimi Idrissi, a souligné que cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre d’une politique de ressources humaines, est l’expression d’une fierté à l’égard des ingénieurs pour leur engagement et leur appartenance à l’agence.

Il a fait savoir que l’objectif recherché par la tenue d’un séminaire « thématique » et « tourné vers un métier » est de cerner le profil type de l’ingénieur des données et des connaissances de la MAP.

« Votre place est à la MAP », a assuré le Directeur Général, soulignant que, dans cette agence, il y a des idées, du journalisme, de la photo, de la vidéo, de l’audio, du stockage, de la formation et de l’intelligence.

« Il y a tout ce qu’il faut pour que vous puissiez exprimer vos talents et mettre en avant votre savoir-faire », a poursuivi M. Hachimi Idrissi.

Dans ce sens, il a souligné que la MAP a su jeter des ponts entre les différents métiers qui font aujourd’hui sa force et sa fierté, faisant d’elle une agence capable d’écouter ses ingénieurs pour qu’ils s’y sentent à l’aise.

Mettant en avant la formation polyvalente des ingénieurs des données et des connaissances de la MAP, M. Hachimi Idrissi a relevé que ces ingénieurs « multi-compétents » sont bien outillés pour réussir dans les différents domaines d’intervention de la MAP. Il a appelé, dans ce contexte, à ce que les étapes de la carrière d’un ingénieur à la MAP soient « pensées » et non pas « subies ».

Devant M. Hachimi Idrissi et les membres du Directoire de la MAP, les ingénieurs des connaissances et des données prenant part à ce séminaire ont apporté leurs témoignages retraçant leurs parcours respectifs au sein de l’agence, et présenté leurs visions à travers des exposés traitant de différentes thématiques en relation avec ce métier.

De son côté, le Directeur de l’Information de la MAP, Abdelghani Aouifia, a qualifié ce séminaire de « mémorable », dans une déclaration à M24, la chaîne d’information de l’agence.

Ce conclave vient mettre en avant le management intelligent de la MAP, a-t-il poursuivi, ajoutant que la rencontre devra permettre de définir le parcours des ingénieurs des connaissances et les accompagner pour la réalisation des objectifs de l’agence.

Avec M24 et RIM Radio, la MAP est devenue la plus grande « Media house » du Maroc et l’une des plus importantes sur le continent, ce qui rend le rôle de ces profils « de plus en plus » primordial, a relevé M. Aouifia.

Pour accompagner les efforts de diversification des produits de la MAP, le Directeur de l’Information a appelé ces ingénieurs à contribuer pleinement à la stratégie globale de développement de l’agence, qui est en passe de s’imposer comme pôle public d’information au Maroc.

Pour sa part, le secrétaire général de la MAP, Rachid Boumhil, a fait savoir, dans une déclaration similaire, que la MAP organise pour la première fois une journée spécifique pour un profil, ce qui constitue une reconnaissance à l’égard des compétences et du potentiel de ces ingénieurs et confirme « tout le bien » que l’agence pense d’eux.

Il a salué le « très bon niveau » des exposés présentés et les propositions de projets très novateurs tournés vers l’avenir.

Ainsi, a poursuivi M. Boumhil, la MAP dispose, aujourd’hui, d’une pépinière de gestionnaires de projets, de futurs managers qui sont à même de développer des produits qui figurent dans le plan stratégique que l’agence envisage de mettre en valeur dans un futur très proche.

Les autres membres du Directoire ont unanimement appelé les ingénieurs des données et des connaissances à créer des réseaux, à trouver des points communs, et par la force de leurs formations polyvalentes, à prendre davantage d’initiatives.

Ce séminaire, qui a débuté par le chant de l’hymne national, a été achevé par un tour de table, qui a permis aux participants de proposer et d’apporter de nouvelles idées s’inscrivant dans le cadre de l’ouverture et l’innovation dans la conduite de changement qu’opère l’agence en termes de métiers, de structure et de culture.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page