Economie

La jeunesse du Parti démocrate américain invite les investisseurs à s’implanter à Dakhla

Dakhla – Une délégation des Young Democrats of America (YDA), l’aile jeunesse du Parti démocrate des Etats-Unis, a appelé, vendredi dernier, depuis la ville de Dakhla, les investisseurs à s’implanter dans cette région « à fort potentiel économique ».

« Il existe de nombreuses opportunités pour les investisseurs de venir investir à Dakhla et de partager ces ressources avec l’Afrique », a déclaré à la MAP le président des YDA, Joshua Harris-Till, en visite de quatre jours à Dakhla, sur invitation de la jeunesse du Parti authenticité et modernité (PAM).

Pour le chef de la jeunesse du Parti démocrate américain, la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara « n’est qu’un premier pas ». « Il reste encore du travail à faire. Des investissements américains doivent être réalisés à Dakhla », a-t-il insisté.

M. Harris-Till a aussi mis en avant l’importance de la dynamique socio-économique et des chantiers phares en cours dans la région pour l’avenir des jeunes de la perle du Sud marocain. « Il y a un réel potentiel ici pour les jeunes d’avoir un environnement prospère et je pense que c’est quelque chose d’extrêmement important », a ajouté le chef de cette délégation qui s’est rendue à une ferme agricole pilote dans la région.

Ce déplacement permet à la délégation des YDA de s’informer des moyens à même de développer des partenariats et alliances avec les jeunes marocains, a noté M. Harris-Till.

Pour sa part, Heather Brown, membre du parti démocrate américain, a indiqué que les autorités ont une vision stratégique sur la manière dont cette région pourrait se développer dans l’avenir, notant que cette vision permettra à Dakhla d’« être une plateforme portuaire importante pour toute l’Afrique ».

Mme Brown, qui a déjà visité Dakhla il y a plus de 10 ans pour assister à la cérémonie de présentation du plus grand drapeau du monde, s’est dit impressionnée par le développement socio-économique et la qualité des infrastructures à Dakhla, assurant que les États-Unis « continueront d’être un partenaire et un ami du Maroc ».

De son côté, la présidente de la jeunesse du PAM, Najwa Koukouss, a indiqué que cette rencontre avec les Jeunes du Parti démocrate américain s’inscrit dans le cadre des initiatives visant à renforcer la diplomatie parallèle.

De même, Mme Koukouss a relevé que cette visite a permis de constater in situ les efforts déployés pour donner une forte impulsion au développement socio-économique de la région à la faveur d’un certain nombre de projets d’infrastructures réalisés dans différents domaines.

La délégation a pris part à une table ronde sur le « Plan d’autonomie des provinces du Sud » durant laquelle l’accent a été mis sur les grandes lignes de l’initiative d’autonomie proposée par le Royaume en tant que seule et unique solution politique au différend artificiel autour du Sahara marocain, tout en rappelant les derniers développements de la question de l’intégrité territoriale du Royaume, notamment l’ouverture de Consulats généraux de plusieurs pays arabes et africains à Laâyoune et à Dakhla.

En outre, les membres de la délégation américaine ont tenu une rencontre avec le directeur du Centre régional d’Investissement (CRI) de Dakhla-Oued Eddahab, Mounir Houari, qui a mis en évidence le large éventail d’atouts économiques qu’offre la région dans les secteurs de la pêche, de l’aquaculture, des énergies renouvelables, du tourisme et de l’agriculture.

Outre M. Harris-Till et Mme Brown, la délégation US était composée de la vice-présidente des YDA, Carrisa Mechelle McFadden, ainsi que de la présidente de l’organisation des femmes du parti démocrate, Danielle Glover Nicole.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page