Politique

Côte d’Ivoire: Appel à l’union sacrée face au péril des attaques terroristes

Abidjan – En Côte d’Ivoire, le président du Sénat, Ahoussou Jeannot, a appelé, mardi, les Ivoiriens à l’union sacrée face au péril des attaques terroristes de Kafolo (nord du pays), selon l’Agence ivoirienne de Presse (AIP).

« Du haut de cette tribune, j’appelle à l’union sacrée des enfants de la Côte d’Ivoire autour du pays. Aimons et servons notre pays avec désintérêt. Cultivons avec hardiesse les valeurs de pardon, de justice qui constituent les attentes légitimes des citoyens futures. Soyons des acteurs du pardon », a dit le président du Sénat ivoirien, dans son adresse solennelle, lors de l’ouverture des travaux de la session ordinaire 2021, expliquant qu’il convient « de taire nos querelles politiciennes pour protéger la nation et nous éviter les drames des pays attaqués par le terrorisme ».

Pour rappel, deux attaques des positions de forces de défense et sécurité à Kafolo avaient fait au moins 18 morts, les nuits du 10 et 11 juin 2020 et du 28 et 29 mars 2021.

M. Ahoussou a appelé à s’éloigner des situations de division pour « un patriotisme positif » et éviter le drame de certains pays, témoins de ces attaques, rapporte la même source.

Il a notamment déclaré que son institution s’engage à briser les murs de méfiance entre les populations pour préserver la paix et la réconciliation de façon durable, et a, à cet égard, appelé le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, à accéder aux sollicitions de clémence des prisonniers de la crise électorale liée à la présidentielle d’octobre 2020 « pour aller à la paix si chère au Président Félix Houphouët-Boigny ».

Il a également réitéré, dans son discours, la bonne disposition du Sénat à accompagner les actions de développement du Président Ouattara qui « inaugure une ère nouvelle de construction et d’innovation pour une Côte d’Ivoire apaisée » avec des indicateurs socio-économiques importants.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page