Culture & Arts

Des architectes égyptiens vont reconstruire la mosquée Al-Nouri à Mossoul

Huit architectes égyptiens ont remporté le concours international pour la reconstruction du complexe historique de la mosquée Al-Nouri à Mossoul, en Iraq, a annoncé l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Cette reconstruction est une composante majeure du projet ambitieux de l’UNESCO pour la réhabilitation de la vieille ville de Mossoul. « La reconstruction du complexe de la mosquée Al-Nouri, site historique qui fait partie du tissu et de l’histoire de Mossoul, sera un jalon dans le processus de promotion de la réconciliation et de la cohésion sociale de cette ville déchirée par la guerre. Les sites du patrimoine et les monuments historiques sont de puissants catalyseurs du sentiment d’appartenance, de communauté et d’identité des gens. Ils sont essentiels pour raviver l’esprit de Mossoul et de l’Iraq dans son ensemble », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, citée mercredi par « ONU-Info ».

Sélectionné par un jury international parmi 123 candidatures, le projet gagnant a été présenté par des architectes chevronnés avec une expérience notable dans la réhabilitation du patrimoine, l’urbanisme et l’architecture climatique.

Reconstruction de la salle de prière historique

Le projet prévoit la reconstruction de la salle de prière historique d’Al-Nouri et l’intégration organique du complexe, le plus grand espace public de la vieille ville de Mossoul, dans son environnement urbain à travers des espaces publics ouverts avec cinq points d’entrée depuis les rues environnantes.

Alors que la salle de prière ressemblera à ce qu’elle était avant la destruction de la mosquée Al-Nouri en 2017, elle présentera des améliorations notables dans l’utilisation de la lumière naturelle et des espaces élargis pour les femmes et les dignitaires, qui se connecteront à la salle principale par une structure ouverte, semi-couverte, qui pourrait également servir d’espace ouvert pour la prière, explique le site de l’ONU.

Le projet gagnant prévoit en outre la création de jardins clos évoquant les maisons et jardins historiques qui étaient situés autour de la salle de prière avant sa rénovation en 1944. Les lauréats recevront un prix de 50.000 dollars et se verront attribuer le contrat pour la conception détaillée du complexe, indique la même source.

Le concours international de design pour la reconstruction et la réhabilitation du complexe Al-Nouri à Mossoul a été lancé en novembre 2020 par l’UNESCO. Cette reconstruction fait partie de l’initiative de l’UNESCO « Faire revivre l’esprit de Mossoul » (Revive the Spirit of Mossoul), lancée en 2018 et concerne la réhabilitation du tissu historique de la vieille ville de Mossoul, la relance de la vie culturelle de la ville et le renforcement de son système éducatif pour assurer une éducation de qualité pour tous.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page