Politique

Tchad: Le président Idriss Déby, mort sur le champ de bataille

N’Djamena – Au Tchad, la télévision d’Etat a rendu public, mardi, une déclaration du porte-parole de l’armée tchadienne confirmant le décès du président Déby qui s’était personnellement rendu au front ces derniers jours pour combattre les rebelles du FACT (Front pour l’alternance et la concorde au Tchad).

« Le président de la république, chef de l’Etat, chef suprême des armées, Idriss Déby Itno, vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille. C’est avec une profonde amertume que nous annonçons au peuple tchadien le décès ce mardi 20 avril 2021 du maréchal du Tchad », a annoncé le porte-parole de l’armée, le général Azem Bermandoa Agouna, dans un communiqué lu à l’antenne de TV Tchad.

L’armée a également annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale et du parlement, ainsi qu’un couvre-feu et la fermeture des frontières. Un conseil militaire de transition (CMT) a été mis en place et a promulgué une charte de transition.

Le CMT a promis l’organisation d’élections « libres et démocratiques » à l’issue d’une « période de transition » de 18 mois. En attendant, il assure garantir « l’indépendance nationale, l’intégrité territoriale, l’unité nationale, le respect des traités et accords internationaux »

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page