Société

«Ftour Pluriel», une 9-ème édition sous l’hymne de la paix, la fraternité et la tolérance

La neuvième édition du « Ftour Pluriel », une manifestation regroupant des représentants des trois religions monothéistes et des personnalités de tous bords, a été organisée, jeudi soir en mode virtuel pour promouvoir le message de la paix, la fraternité et la tolérance.

Placée sous le thème : « Retrouvailles », cette édition, initiée par l’Association « Marocains Pluriels », le Stade Olympique Casablancais (SOC), l’association « 2 Pays, 1 Cœur » et l’association Essaouira Mogador, consacre les principes de la tolérance et du vivre ensemble.

S’exprimant en ouverture de cette rencontre, André Azoulay, Conseiller de SM le Roi, a mis en relief « l’universalité du message porté par ce Ftour Pluriel qui incarne depuis bientôt 10 ans ce rendez-vous que le Maroc donne à la convergence spirituelle et philosophique des Trois Religions du Livre ».

« Cette école marocaine de l’altérité, du respect mutuel et de la diversité mise au service de la modernité de notre société fait désormais référence dans une Communauté des Nations en quête de repères », a souligné M. Azoulay.

Se félicitant de voir Essaouira recevoir cette 9ème édition, M. Azoulay a rappelé le caractère historique de la visite de SM le Roi Mohammed VI à Bayt Dakira le 15 janvier 2020.

« Cette Visite Royale qui fait désormais date dans les annales et qui a immédiatement trouvé sa place dans le référentiel international de l’excellence a consacré l’ancrage historique d’Essaouira comme espace privilégié et engagé de la rencontre, de l’échange et du partage de toutes nos spiritualités », a ajouté pour conclure M. André Azoulay.

A la même occasion, le cardinal Cristobal Lopez, archevêque de Rabat, a mis l’accent sur l’importance de ces rencontres qui consacrent les principes de la paix, de la tolérance et de la fraternité.

Pour sa part, Jacky Sebag, Rabbin de la synagogue Névé Shalom à Casablanca a indiqué que « nos différences constituent un rapprochement et que le dialogue est indispensable entre les religions ».

Pour l’islamologue, Moulay Abdellah Cherif Ouazzani, l’Islam est une religion de paix et de fraternité, soulignant la nécessité du dialogue et de l’échange entre tous pour une meilleure coexistence.

M. Ouazzani a également mis en exergue le caractère pluriel du Maroc, terre de retrouvailles pour tous.

L’ambassadeur du Japon au Maroc, Takashi Chinozuka, a, de son côté, mis en exergue la stabilité et la sécurité dont jouit le Maroc et qui ont encouragé les Japonnais à s’installer dans le Royaume.

Le consul général des USA, Lawrense M. Randolph a salué l’organisation de ce Ftour pluriel, outil majeur dans la dynamisation des échanges entre les religions.

Pour l’ambassadrice de France au Maroc, Hélène le Gal, cette soirée traduit l’esprit qui prévaut au Maroc, celui de l’ouverture et de la tolérance.

Le président de l’association « Marocains Pluriels », Ahmed Ghayat, a estimé que cette initiative réunit à chaque Ramadan les « Gens du Livre », autour d’un repas de rupture du jeûne, ajoutant que l’heureux partenariat qui s’est noué ensuite avec le SOC (Stade Casablancais Simon Pinto) a donné un élan grandissant à l’initiative qui s’est démultipliée et est devenue une tradition reprise à Marrakech, Paris, Tunis, Beyrouth, Montréal…et bien d’autres villes.

« Pour sa 9ème édition, le Ftour Pluriel se plie aux consignes sanitaires, car l’épidémie nous a contraints à vivre à distance les uns des autres, à renoncer aux occasions festives qui nous permettaient tant de belles rencontres », indique M. Ghayat, soulignant qu’« en attendant ce moment, il nous faut continuer à faire vivre la fraternité, multiplier les retrouvailles et maintenir le lien, vivace et prometteur ».

Pour les présidents de l’association « 2 Pays, 1 Cœur », « Essaouira Mogador » et « Mogajeunes », respectivement, Samy Benlahcen, Tariq Othmani et Othmane Mazine, ce rendez-vous est la preuve tangible de la coexistence, de la tolérance et de la fraternité qui ont toujours prévalu au Maroc entre les citoyens quelles que soient leurs confessions.

Ce Ftour pluriel a été ponctué par des prestations artistiques de plusieurs artistes de confessions différentes.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page