Ici & Ailleurs

USA-Maroc: Les réformes de «grande envergure» entreprises par SM le Roi Mohammed VI mises en exergue

Washington – Le secrétaire d’État américain, Antony J. Blinken, et le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, ont eu vendredi un entretien téléphonique au cours duquel l’accent a été mis sur les réformes de « grande envergure » entreprises au Maroc sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI.

« Le Secrétaire d’Etat et le Ministre (M. Bourita) ont discuté des réformes de grande envergure » engagées sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI au cours des deux dernières décennies, a indiqué le département d’État US dans un communiqué, notant que « le Secrétaire a encouragé le Maroc à poursuivre la mise en œuvre de ces réformes ».

Au cours de ces discussions, le chef de la diplomatie américaine a « salué le leadership » du Souverain dans la lutte contre le changement climatique et l’investissement dans les énergies renouvelables, tout en encourageant le Maroc à « aider à promouvoir une croissance économique verte et le développement en Afrique ».

Les deux ministres ont ainsi discuté « des possibilités d’accroître la coopération en Afrique pour promouvoir la prospérité économique et la stabilité ». M. Blinken a souligné à cet égard « le rôle clé du Maroc dans la promotion de la stabilité au Sahel et en Libye ».

Le Secrétaire d’Etat américain a relevé, à cette occasion, « la relation bilatérale de longue date et mutuellement avantageuse fondée sur des valeurs et des intérêts communs en matière de paix, de sécurité et de prospérité régionales ».

A cet égard, il a « salué les mesures prises par le Maroc pour améliorer les relations avec Israël et noté que les relations Maroc-Israël apporteraient des avantages à long terme aux deux pays ».

Lors de cet entretien, MM. Blinken et Bourita ont noté que cette année marque le 200ème anniversaire du don du bâtiment de la légation américaine à Tanger au peuple américain par le Sultan Moulay Soulayman, « un exemple du partenariat stratégique de longue date que les deux pays prévoient de mettre en valeur tout au long de l’année », conclut le communiqué du département d’Etat.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page