Culture & Arts

Covid19: La FMEJ souligne l’effort déployé par les pouvoirs publics pour accompagner la presse

La Fédération marocaine des Editeurs de Journaux (FMEJ) met en exergue l’effort financier exceptionnel déployé par les pouvoirs publics pour accompagner la presse écrite et électronique tout au long de la période de la pandémie.

A la suite de l’audience accordée, lundi à Rabat, par le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous, au président de la FMEJ, Noureddine Miftah, accompagné du vice-président, Mahtat Rakas, la Fédération a annoncé la décision de poursuivre le versement des salaires pendant trois mois supplémentaires, dans le cadre des mesures d’aide exceptionnelle, selon un communiqué de la Fédération.

Cette audience s’inscrit dans le cadre des initiatives de la FMEJ et son plaidoyer permanent en faveur des entreprises de la presse nationale pour qu’elles puissent surmonter les répercussions de la pandémie du Coronavirus.

La FMEJ informe, par conséquent, l’ensemble de ses membres et l’opinion publique qu’il a été décidé de poursuivre le versement des salaires pour trois mois supplémentaires, dans le cadre des mesures d’aide exceptionnelle, indique la même source.

La Fédération a également sollicité du département de la Communication le renforcement de la coopération pour résoudre certains problèmes pratiques et techniques au niveau de la gestion du versement de l’aide exceptionnelle.

La délégation de la FMEJ a, à cette occasion, rappelé la position de la Fédération qu’elle avait exprimé auparavant à travers une note qui appelle au retour au système de l’aide publique ordinaire, conformément aux dispositions de la loi en vigueur et dans le cadre d’une démarche participative entre les pouvoirs publics et les représentants des éditeurs professionnels, précise le communiqué.

Le président de la Fédération a présenté, devant le ministre, le contenu et les principes de cette position, relevant les dysfonctionnements résultant de la gestion des mesures d’aide exceptionnelle et les doléances exprimées par plusieurs journaux de la presse écrite et électronique régionales et nationales.

Il a souligné à nouveau l’impératif de traiter ces problèmes en suspens et de créer des consensus larges et productifs entre tous les intervenants, afin d’encadrer l’aide publique ordinaire et ce, conformément à la loi, de manière à réaliser l’équité, la transparence et l’égalité et contribuer à une véritable mise à niveau des entreprises du secteur et à l’accompagnement de leur développement.

En réaction aux positions et revendications de la délégation de la Fédération, le ministre a réaffirmé l’engagement du gouvernement à payer les engagements de la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS), liés aux salaires versés depuis juillet 2020, notant que les dossiers des ressources humaines bloqués auprès de la Caisse seront traités dans les jours qui viennent.

Le ministre s’est dit disposé à écouter les professionnels et à rester ouvert à leurs suggestions et positions, a poursuivi la FMEJ.

La Fédération informe tous ses membres et l’opinion publique des conclusions préliminaires, réaffirmant son engagement à continuer à plaider auprès des pouvoirs publics afin de renforcer l’aide et l’appui au secteur et mettre en œuvre des programmes courageux et intégrés pour le réhabiliter et promouvoir la situation des journalistes.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page