Ici & Ailleurs

Pour une grande majorité des Français, « il y a trop d’immigrés », selon fondapol.

Selon une enquête, menée en France, Allemagne, Italie et Royaume-Uni, publiée mardi 4 mai par la Fondation pour l’innovation politique (fondapol) (1), 65 % des Français pensent « qu’il y a trop d’immigrés » (2), 63 % déclarent que le pays « doit se fermer davantage sur le plan migratoire » (3) et 62 % estiment que « l’islam représente une menace pour la République ».

Extraits, concernant la France, par Nour-Eddine NAZIH (Paris)

  1. La perception de l’immigration est dominée par un jugement négatif et soulève de fortes résistances dans l’ensemble des segments des populations. En moyenne, six citoyens sur dix (60%) sont d’accord avec l’affirmation « il y a trop d’immigrés dans notre pays », Page 6.
  2. En France, deux tiers (65%) des citoyens appartenant aux CSP– (4) pensent qu’il y a trop d’immigration dans leur pays. C’est 10 points de plus (55%) que pour les CSP+. Page 12.
  3. Pour les classes populaires, l’immigration exerce une concurrence sur le marché de l’emploi et une pression sur le niveau des salaires ; pour les classes moyennes, elle consomme une part excessive de la solidarité dont [ces classes moyennes] estiment assurer le financement. Page 12.
  4. Plus de la moitié des répondants (56%) pensent que leur pays doit se fermer davantage sur le plan migratoire, moins d’un quart (23%) s’ouvrir davantage et 21% prônent le statu quo. Les Français (63%) apparaissent comme les plus réfractaires à l’ouverture, devant les Allemands (54%), les Italiens (54%) et les Britanniques (53%), Page 6.
  5. La réduction de l’immigration s’impose pour 37% des Français comme une des priorités que le gouvernement doit traiter, devant la réduction du réchauffement climatique (35%), de l’influence de l’islam (33%) ou encore de la dette et du déficit public (28%). Page 13.
  6. En France, 62% des citoyens estiment que l’islam « représente une menace pour la République ». Cette crainte est partagée par 81 % des sympathisants de droite contre 45 % des sympathisants de gauche. Page 6.
  7. En France, la crainte de l’islam est largement partagée par les personnes qui se situent dans le bloc de droite (81%). Le bloc de gauche apparaît très clivé sur cette question : près d’une moitié des sympathisants de gauche (45%) est d’accord avec l’item « l’islam représente une menace pour la République », l’autre moitié (52%) n’est pas d’accord et 3% des personnes n’ont pas répondu. Page 6.
  8. Le diagnostic d’un déplacement vers la droite de la société se fonde sur l’assimilation de valeurs à la culture de droite, dont le nationalisme via la question identitaire, le libéralisme économique et le libéralisme politique indexé à l’individualisme érigé en norme sociale. Pages 7, 23-26.
  • (1) Étude de fondapol, mai 2021 – 40 pages, disponible sur fondapol.org.
  • (2) « En 2019, la population étrangère vivant en France s’élève à 4,9 millions de personnes, soit 7,4 % de la population totale. Elle se compose de 4,2 millions d’immigrés n’ayant pas acquis la nationalité française et de 0,7 million de personnes nées en France de nationalité étrangère » (Source : INSEE).
  • (3) Titres de séjour délivrés (Économique, Familial, Étudiants, Humanitaire, Divers) : 277 406 (Publication du 21 janvier 2021 – Ministère de l’Intérieur).
  • (4) (Catégories SocioProfessionnelles) CSP– : ouvriers et employés, CSP+ : cadres, ingénieurs, chercheurs, chefs d’entreprises, professions libérales, fonctionnaires de catégorie A.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page