Politique

Les changements conduits par SM le Roi ont transformé le Maroc (responsable kenyan)

Rabat – Les changements conduits par SM le Roi Mohammed VI ont pu transformer le Maroc et ont eu un impact positif tant sur la vie des citoyens que sur le monde des affaires, a affirmé jeudi à Rabat le gouverneur du comté de Mombasa (Kenya), Ali Hassan Joho.

« Ce Maroc, en développement et en transformation, peut s’ériger en locomotive du changement en Afrique pour que le continent puisse s’affirmer et occuper une place privilégiée sur la scène internationale », a souligné M. Joho au cours d’une réunion avec le secrétaire général du Mouvement Populaire (MP) et président de l’Association des régions du Maroc (ARM), Mohand Laenser.

Mettant l’accent sur le rayonnement du Maroc en Afrique, le responsable kenyan a confié que son actuelle visite de travail lui a permis d’apprendre « beaucoup de choses positives » sur les changements en cours dans le Royaume. Il s’est félicité à cet égard de l’opportunité qui lui a été offerte pour partager les expériences et les idées, voire les stratégies, avec ses homologues marocains.

« Nous avons des valeurs et des principes démocratiques communs, que nous devons mettre à profit au service de l’Afrique », a-t-il, par ailleurs, fait remarquer, considérant que « les partis politiques doivent être en mesure de répondre aux besoins des populations ».

De son côté, M. Laenser a indiqué que la rencontre avec la délégation kenyane a été l’occasion d’examiner les moyens de raffermir les relations entre les partis politiques des deux pays.

« Le continent africain a besoin aujourd’hui d’une coopération fructueuse pour son développement et le Maroc est en train de jouer ce rôle, en compagnie d’autres pays africains influents, notamment le Kenya, pour s’atteler à son développement », a-t-il tenu à préciser dans une déclaration à la presse.

Le leader politique s’est, d’autre part, réjoui des développements positifs enregistrés sur la question du Sahara, mettant en avant le soutien grandissant de plusieurs pays, essentiellement dans le continent africain, à la pertinence de la vision marocaine quant au règlement de ce conflit artificiel, tout en pointant la responsabilité entière de l’Algérie dans la perpétuation de ce différend.

La délégation kenyane, conduite par le gouverneur du comté de Mombasa, effectue une visite de plusieurs jours dans le Royaume, où elle aura des rencontres et des entretiens avec des responsables marocains aux niveaux central, régional et local. Elle est composée de membres du gouvernement et du Parlement de Mombasa, ainsi que de représentants de la Chambre kényane de commerce et d’industrie. (Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page