Politique

Maroc – Royaume-Uni: Pour définir les priorités d’une feuille de route conjointe post-Covid

Rabat – Le Maroc et le Royaume-Uni ont réitéré l’importance de définir les priorités d’une feuille de route conjointe pour la période post-Covid à la hauteur du Partenariat Stratégique voulu entre les deux pays.

Lors d’un entretien, vendredi dernier, par visioconférence entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, Nasser Bourita, et le ministre d’Etat chargé du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord au bureau des Affaires étrangères du Commonwealth et du Développement international du Royaume-Uni, James Cleverly, les deux parties ont loué l’excellence des relations historiques entre le Maroc et le Royaume-Uni et réitéré l’importance de définir les priorités d’une feuille de route conjointe pour la période post-Covid, à la hauteur du Partenariat Stratégique voulu entre les deux pays.

A cette occasion, MM. Bourita et Cleverly se sont réjouis de l’agenda bilatéral actuel marqué par plusieurs échéances, notamment par la mise en œuvre de l’Accord d’Association post-Brexit, l’activation du Conseil d’Association et la programmation de la 3 ème session du Dialogue Stratégique, prévue à Londres, indique un communiqué du ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des MRE.

Les deux ministres ont mis en exergue l’importance de renforcer le dialogue politique et le partenariat économique bilatéral, en l’ouvrant sur de nouveaux axes novateurs de coopération et de nouvelles chaînes de valeurs, comme l’économie verte, particulièrement dans le contexte de la prochaine COP26.

Lors de cette entrevue, M. Cleverly a salué la Vision éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui se distingue par une dynamique d’ouverture, de progrès et de modernité, tout en se félicitant du Nouveau Modèle de Développement dont se dote le Royaume et de la promotion d’une régionalisation avancée.

Il a aussi tenu à saluer le Maroc en tant que pôle de stabilité régional et partenaire privilégié en Afrique.

Les deux parties se sont, à cet égard, accordées sur l’importance de promouvoir davantage la coopération triangulaire vers l’Afrique principalement dans les domaines, économique et de l’investissement.

Elles se sont, en outre, félicitées de la coordination menée par le Maroc et le Royaume-Uni au niveau multilatéral et ont convenu de poursuivre leur concertation sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment la situation en Libye et au Sahel.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page