Société

Maroc-Reprise des vols: Réponses non exhaustives aux questions les plus récurrentes (Ministère)

Suite à l’annonce par les autorités marocaines de la reprise des vols, le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger propose des réponses non exhaustives aux questions les plus récurrentes, selon le site du ministère :

A partir de quels pays peut-on accéder au territoire marocain ?

Les autorités marocaines ont établi deux listes classifiant les pays sur la base de leur situation épidémiologique.

Est-ce que toutes les compagnies aériennes sont autorisées à desservir les aéroports marocains ?

Oui, toutes les compagnies aériennes desservent le Maroc depuis les aéroports des pays de la liste A qui obtiennent les autorisations de survol et atterrissage des autorités marocaines en charge du Transport Aérien.

Comment savoir si mon pays de résidence figure sur la liste A ou la liste B ?

Les listes A et B sont déjà disponibles sur les sites électroniques des ministères chargés des Affaires étrangères, de la Santé et du Tourisme. Les deux listes seront actualisées régulièrement au moins deux fois par mois selon le besoin.

Quels sont les pays de la liste A ?

La liste A contient les Etats membres de l’Organisation des Nations Unies qui ne sont pas mentionnés dans la liste B.

Quelles sont les conditions d’accès au territoire marocain pour les voyageurs de la liste A ?

Les voyageurs en provenance de ces pays peuvent avoir accès au territoire marocain s’ils disposent d’un test PCR négatif d’au moins 48 heures de la date d’entrée au territoire national.

Quels sont les pays de la liste B ?

R : Au 15 juin, la liste comprend : l’Afghanistan, l’Algérie, l’Angola, l’Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, le Bénin, la Bolivie, le Botswana, le Brésil, le Cambodge, le Cameroun, le Cap Vert, le Chili, la Colombie, le Congo, Congo (RDC), Cuba, les Emirats Arabes Unis, Eswatini, Guatemala, Haïti, Honduras, l’Inde, l’Indonésie, l’Iran, l’Irak, la Jamaïque, le Kazakhstan, le Kenya, le Koweït, Lesotho, Lettonie, Liberia, la Lituanie, Madagascar, la Malaisie, le Malawi, les Maldives, Mali, les Iles Maurice, le Mexique, la Namibie, le Népal, le Nicaragua, le Niger, Oman, Ouganda, le Pakistan, Panama, le Paraguay, le Pérou, Qatar, la République Centrafricaine, la République Démocratique Populaire de Corée (Nord), les Seychelles, le Sierra Leone, la Somalie, le Soudan, l’Afrique du Sud, le Sri Lanka, le Sud Soudan, la Syrie, la Tanzanie, le Tchad, la Thaïlande, le Togo, l’Ukraine, l’Uruguay, le Venezuela, le Vietnam, le Yémen, la Zambie et le Zimbabwe.

Quelles sont les conditions d’accès au territoire marocain pour les voyageurs de la liste B ?

Les voyageurs en provenance des pays figurant sur cette liste doivent obtenir des autorisations exceptionnelles avant de voyager, présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures de la date d’entrée au territoire national, puis se soumettre à un isolement sanitaire de 10 jours dans un des hôtels de la liste qui sera communiquée par les autorités marocaines.

La personne vaccinée est-elle tenue de présenter un test PCR ?

Oui, le test PCR reste obligatoire même pour les voyageurs en provenance d’un pays de la liste A disposant d’un passeport vaccinal.

A partir de quel moment le passeport vaccinal est-il considéré valide par les autorités marocaines ?

Les autorités marocaines considèrent le passeport vaccinal valide au bout de 4 semaines après l’administration de la 2ème dose du vaccin.

Les ressortissants marocains peuvent-ils quitter le territoire national pour motif touristique ? Ou ont-ils toujours besoin d’autorisation ?

Les citoyens marocains vaccinés n’auront pas besoin des autorisations précédemment délivrées par les Préfectures et Provinces. Toutefois, ils doivent s’assurer qu’ils remplissent les conditions d’accès aux pays de destination.

Quelle est la procédure pour les demandes d’autorisations exceptionnelles ?

Elles sont toujours délivrées par les autorités locales (préfectures ou autres).

Quels points de transit maritime sont concernés par l’opération Marhaba 2021 ?

Il s’agit, comme l’année dernière, des ports de Sète en France et de Gênes en Italie.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page