Société

L’intérêt porté par SM le Roi à la migration permet d’en faire un facteur de développement (Commissaire de l’UA)

Addis-Abeba – L’intérêt porté par SM le Roi Mohammed VI à la question de la migration permet d’en faire un facteur de développement des Etats africains et des pays d’accueil, a affirmé, lundi à Addis-Abeba, la Commissaire aux Affaires sociales de la Commission de l’Union africaine (UA), Mme Amira El Fadil.

« L’intérêt que porte Sa Majesté le Roi à la question de la migration et le rôle que joue le Souverain en tant que Leader de l’Union Africaine sur cette question au nom du Continent africain permettent à Sa Majesté le Roi, au Maroc et à la Commission de l’Union Africaine de parvenir à un traitement durable qui fait de la question de l’immigration un facteur contribuant au développement dans les Etats africains et dans les pays d’accueil », a souligné Mme El Fadil dans une déclaration à la presse à l’issue d’une entrevue au siège de l’UA avec l’ambassadeur Représentant permanent du Royaume du Maroc auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi.

Le Maroc a un rôle important à jouer dans le traitement de la question migratoire, notamment en matière de protection des droits des migrants légaux africains, établis dans les pays européens, ainsi qu’au niveau de l’Observatoire africain de la Migration à travers les études et recherches sur les questions migratoires à l’échelle africaine, a relevé Mme El Fadil.

La Commission de l’Union africaine, a-t-elle noté, aspire à ce que le Royaume, de par sa proximité avec l’Europe et en tant que pays de transit et d’accueil, joue un rôle majeur dans le domaine de l’immigration.

Le Maroc est en mesure de proposer des solutions à la problématique de l’immigration illégale, devenue une question prioritaire au niveau africain, dans l’est, l’ouest et le nord du Continent, a ajouté la responsable africaine.

« Le Maroc peut proposer des solutions aux problèmes migratoires qui peuvent contribuer au développement du Continent », a soutenu la Commissaire de l’UA.

Lors de cette entrevue, Mme El Fadil et le diplomate marocain ont discuté du rôle de l’Observatoire africain de la Migration qui a été ouvert, il y a quelques mois à Rabat à l’initiative de SM le Roi Mohammed VI, Leader de l’Union Africaine sur la question de la Migration.

Les deux parties ont également passé en revue le rôle joué par le Royaume dans le domaine du traitement de l’immigration dans le Continent africain.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page