Santé

Covid19: Les USA font don de vaccins au Niger

Niamey – Le ministre en charge de la Santé publique du Niger, Dr Idi Illiassou Maïnassara, a réceptionné, mercredi 21 juillet à l’Aéroport international Diori Hamani de Niamey, un don du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique de 151.200 doses de vaccins Johnson and Johnson destiné à la lutte contre la Covid-19.

Ce don, accordé dans le cadre de la facilité COVAX, est un premier lot sur un engagement de plus de 300.000 doses prévu pour le Niger afin d’accélérer la vaccination de sa population contre la pandémie, selon l’Agence nigérienne de Presse (ANP).

En recevant le don, M. Maïnassara a, au nom des plus hautes autorités de son pays, remercié l’ensemble du consortium de la facilité COVAX en général et particulièrement le gouvernement américain pour cet appui considérable dans les efforts du pays dans la lutte contre la pandémie.

Le ministre nigérien a fait observer qu’actuellement beaucoup de pays africains sont en train de vivre la troisième vague de la Covid-19, rappelant que la vaccination constitue la seule arme pour arrêter sa propagation.

Il a aussi tenu à rassurer les partenaires que ces vaccins vont être utilisés à bon escient et que déjà la première dotation de vaccins Aztra Zeneca livrée également dans le cadre de COVAX a été totalement utilisée et qu’il ne reste que moins de 12.000 doses qui sont destinées à couvrir la 2ème dose de vaccination.

Selon lui, « cela prouve que la population nigérienne a commencé à comprendre l’importance de la vaccination ». Il a saisi l’occasion pour appeler à nouveau les plus sceptiques et les plus réticents à se faire vacciner afin de se protéger surtout contre le variant delta très mortel qui sévit en Afrique.

Auparavant, la Représentante du Système des Nations Unies au Niger, Dr Blanche Aneya, après avoir rappelé les efforts du pays dans la lutte contre la pandémie, a, cependant, indiqué qu’au regard des résultats obtenus, des efforts supplémentaires restent à fournir pour atteindre les objectifs de la vaccination assignés aux pays à savoir 10% de la population vaccinée d’ici septembre 2021 et 30% d’ici décembre 2021.

Quant à l’ambassadeur des Etats-Unis au Niger, Éric P. Whitaker, il a indiqué que ce don est une étape significative pour l’Administration Biden et que ce vaccin est destiné à préserver la santé et le bien-être du peuple nigérien et éliminer les obstacles à la croissance économique.

Le diplomate américain a également annoncé que le partenariat mondial va rester aux côtés du gouvernement nigérien dans la lutte contre la Covid-19.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page