Politique

Le Malawi ouvre un Consulat général à Laâyoune

Laâyoune – Le Malawi a ouvert, jeudi, un Consulat général à Laâyoune, marquant ainsi son soutien ferme à la souveraineté du Maroc sur son Sahara et à son intégrité territoriale.

La cérémonie d’inauguration de ce Consulat a été présidée par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et le ministre malawien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Eisenhower Nduwa Saxon Mkaka.

Plus de vingt pays ont jusqu’à présent ouvert des représentations diplomatiques au Sahara marocain.

A Laâyoune, le Consulat de Malawi va côtoyer ceux des Emirats arabes unis, de Jordanie, de Bahreïn, de Côte d’Ivoire, des Iles Comores, du Gabon, de Sao-Tomé-Et principe, de la République centrafricaine, du Burundi, d’Eswatini et de Zambie.

A l’issue de la cérémonie, M. Bourita et son homologue malawien ont tenu un point de presse au cours duquel ils se sont félicités de l’ouverture de cette représentation diplomatique du Malawi à Laâyoune qui vient s’ajouter aux antennes consulaires déjà inaugurées dans les provinces du Sud grâce à la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

La vision Royale assure le cadre idoine pour la mise en œuvre de la stratégie africaine du Maroc qui repose sur l’ouverture du Royaume à toutes les régions du continent et la volonté de faire des provinces du Sud un trait d’union entre le Maroc et sa profondeur africaine, a souligné M. Bourita.

Relevant que le tiers des consulats ouverts jusqu’à présent à Laâyoune et à Dakhla appartient à des pays africains représentant toutes les régions d’Afrique, M. Bourita a fait savoir que, en plus du Malawi, quatre pays de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) disposent désormais d’antennes diplomatiques au Sahara marocain : RDC, Zambie, Eswatini et Iles des Comores.

Pour sa part, M. Nduwa Mkaka a réitéré le soutien indéfectible du Malawi à l’intégrité territoriale du Maroc et à sa souveraineté sur le Sahara, tout en affirmant que son pays continuera à plaider en faveur du rôle de l’ONU en tant que cadre exclusif et consensuel pour la résolution du conflit régional autour du Sahara. 

Le ministre malawien s’est réjoui de l’ouverture du Consulat de son pays à Laâyoune, qui va inaugurer une nouvelle ère marquée par le renforcement des relations maroco-malawiennes et le développement d’une coopération accrue dans tous les domaines d’intérêt commun.

Il a tenu à exprimer, par ailleurs, la volonté du Malawi de saisir toutes les opportunités qu’offre la région étant donné le potentiel dont elle dispose pour devenir le futur pôle économique d’Afrique et pour contribuer positivement à son développement.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page