Choix de l'EditeurKiosque

La presse en RDC se fait l’écho de l’ouverture à Laâyoune du Consulat général du Malawi

Kinshasa – Plusieurs journaux en République démocratique du Congo (RDC) se sont faits l’écho, vendredi, de l’ouverture dans la ville de Laâyoune du Consulat général de la République du Malawi.

Sous le titre : « Le Malawi ouvre son consulat général à Laâyoune », le quotidien +Forum des As+ rapporte que l’inauguration de ce consulat s’est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et de son homologue du Malawi, Eisenhower Nduwa Mkaka.

« Plus de vingt pays ont jusqu’à présent ouvert des représentations diplomatiques au Sahara marocain », note le journal.

Plusieurs autres pays africains expriment la volonté d’ouvrir des représentations dans les provinces du Sud

Dans un autre article sur la cérémonie d’inauguration, +Forum des As+ cite M. Bourita qui indique que le 1/3 des consulats ouverts jusqu’à présent à Laâyoune et à Dakhla appartient à des pays africains représentant toutes les régions du continent : L’Afrique occidentale, l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe.

Cité par le journal, le ministre marocain précise que plusieurs autres pays du continent ont exprimé leur volonté d’inaugurer prochainement des représentations dans les provinces du Sud du Royaume. Dans ce cadre, relève le ministre, cinq pays de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) disposent désormais d’antennes diplomatiques au Sahara marocain, à savoir la RDC, la Zambie, l’Eswatini, les Iles des Comores, en plus du Malawi.

De son côté, le journal +Le Quotidien+ souligne, en citant M. Bourita, que l’ouverture par plusieurs pays africains de représentations diplomatiques dans les provinces du Sud est le fruit de la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

Cette stratégie africaine « bien étudiée » repose sur l’ouverture du Royaume à toutes les régions du continent et la volonté de faire des provinces du Sud un trait d’union entre le Maroc et sa profondeur africaine, rapporte encore le journal, citant le ministre marocain des AE « qui s’exprimait jeudi lors d’un point de presse conjoint avec son homologue du Malawi, Eisenhower Nduwa Mkaka, à l’issue de la cérémonie d’inauguration du consulat général de ce pays à Laâyoune ».

Cette nouvelle politique africaine du Royaume, dont les fondements ont été posés par le Souverain, a eu un impact « très positif » sur le développement du dossier de l’intégrité territoriale du Royaume, a ajouté le ministre, cité par +Le Quotidien+.

Pour sa part, le journal +Le Phare+, qui rapporte l’information, relève notamment que « plus de vingt pays ont jusqu’à présent ouvert des représentations diplomatiques au Sahara marocain ».

Le journal souligne également la présence, à Laâyoune, du ministre malawien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Eisenhower Nduwa Mkaka, aux côtés de M. Bourita lors de la cérémonie d’inauguration.

Quant au journal +L’Avenir+, qui se fait l’écho du même évènement, il fait particulièrement remarquer qu’« à Laâyoune, le consulat du Malawi va côtoyer ceux des Emirats arabes unis, de la Jordanie, du Bahreïn, de la Côte d’Ivoire, des îles Comores, du Gabon, de Sao-Tomé-et-Principe, de la République centrafricaine, du Burundi, d’Eswatini et de la Zambie ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page