Divers

Plusieurs victimes dans des incendies en Algérie 

Quarante-deux personnes, dont 25 militaires, ont trouvé la mort dans les incendies déclarés dans plusieurs wilayas algériennes depuis lundi, a annoncé mardi le chef du gouvernement algérien, Aïmene Benabderrahmane.

Dix-sept civils et 25 militaires dont un gendarme, déployés en renfort aux sapeurs-pompiers pour éteindre le feu dans la région de Kabylie, ont trouvé la mort, a déclaré le responsable algérien à la télévision.

Ces incendies, qui touchent 18 wilayas, notamment Tizi Ouzou et Bejaia, depuis lundi au milieu de la canicule qui sévit en Algérie, ont également fait sept blessés, a précisé la même source.

Selon le Premier ministre algérien, les enquêtes préliminaires ont confirmé qu’il s’agit d’« actes criminels ».

La même source a fait état de l’arrestation d’une personne pour son implication présumée dans ces crimes.

Plus tôt, le ministère algérien de la Défense avait annoncé, dans un communiqué, la mort de 25 militaires, dont un gendarme, qui étaient déployés dans la région d’Icheladhen dans la wilaya de Tizi-Ouzou où ils ont sauvé 101 personnes qui étaient encerclées par les flammes.

Le ministère a déploré la perte de « 18 combattants, dont un gendarme, relevant d’un détachement du 57e Bataillon Léger d’Infanterie, stationné à Ichelladhen, et six brûlés dont l’état est plus ou moins grave ».

Il a fait état également du décès de sept autres décès ayant succombé à leurs blessures, quatre brûlés en état grave et quatre atteints de brûlures légères, relevant du 4e Bataillon d’Infanterie autonome, stationné à Tala Hamdoune dans la wilaya de Bejaïa, dont l’intervention a permis de sauver 110 citoyens entre hommes, femmes et enfants des flammes.

Au total, 42 personnes entre civils et militaires sont mortes dans ces incendies gigantesques qui ont dévasté de vastes régions de Béjaïa et Tizi Ouzou en moins de 24 heures.

D’après le directeur général des forêts, Ali Mahmoudi, 72 incendies ont été enregistrés depuis lundi à travers 14 wilayas, dont 41 incendies n’ont pas été encore circonscrits.

Outre la wilaya de Tizi Ouzou, les incendies de forêts déclenchés, ont touché les wilayas de Tébessa, Oum el Bouaghi, Sétif, Jijel, Médéa, Béjaïa, Blida, Khenchela, Bouira, Guelma, Bordj Bou-Arréridj, Boumerdes, Tiaret et Skikda, a souligné le même responsable.

Il a fait savoir que « la hausse des températures ne peut pas être l’unique cause de ces feux de forêts ».

D’après des sources médiatiques, la lutte contre les incendies est rendue difficile par la forte canicule et la simultanéité des départs de feu.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page