Ici & Ailleurs

Entretien entre le ministre marocain des AE et son homologue israélien

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu, mercredi à Rabat, avec son homologue israélien Yair Lapid d’une série de questions d’ordre bilatéral et régional d’intérêt commun.

A l’issue de cette entrevue, les deux ministres ont signé un mémorandum d’entente sur l’établissement des mécanismes relatifs aux consultations politiques avec l’objectif de contribuer à l’approfondissement et au renforcement des relations multiformes de coopération entre les deux pays.

Les deux parties ont aussi signé un accord de coopération couvrant les domaines de la culture, de la jeunesse et des sports, pour contribuer au développement et au renforcement des relations bilatérales, ainsi qu’un accord sur les services aériens.

Dans une allocution de circonstance, M. Bourita a fait état d’une dynamique vertueuse entre les deux pays depuis la signature en décembre dernier de l’Accord tripartite (Maroc-USA-Israël), avec la création de cinq équipes de travail couvrant des secteurs prometteurs, comme la recherche et l’innovation, le tourisme, l’aviation, l’agriculture, l’énergie, l’environnement, le commerce et l’investissement.

S’agissant de la situation au Proche-Orient, le ministre a évoqué l’appel à plusieurs reprises de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, président du Comité Al Qods, à la reprise des négociations entre Palestiniens et Israéliens pour parvenir à une solution définitive, durable et globale sur la base de la solution à deux États vivant côte à côte dans la paix et la sécurité.

De son côté, le ministre israélien des AE a indiqué que la signature de ces accords de coopération apportera aux deux parties l’innovation et des opportunités mutuellement bénéfiques, mettant l’accent sur l’impératif de cultiver l’espoir pour transcender les haines héritées du passé.

Il a souligné que sa visite au Maroc, terre natale d’une vibrante communauté juive qui remonte au 2ème siècle avant Jésus-Christ, s’inscrit dans une vision futuriste portée par les vertus de l’amitié et de la coopération, notamment dans les domaines du tourisme, de l’économie, du commerce, et des échanges culturels.

Le ministre qui effectue une visite au Maroc à la tête d’une délégation comprenant notamment le ministre du travail, Meir Cohen, et le président de la commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset (parlement), Ram Ben Barek, a visité le Mausolée Mohammed V à Rabat où il s’est recueilli sur les tombes des regrettés Souverains, feus SM Mohammed V et SM Hassan II.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page