Politique

Le SG du Conseil de coopération du Golfe exprime ses regrets face à l’évolution des relations entre le Maroc et l’Algérie

Le Secrétaire général du Conseil de coopération des États arabes du Golfe, Nayef Falah Mubarak Al-Hajraf, a exprimé son regret face à l’évolution des relations entre le Maroc et l’Algérie suite à la décision unilatérale d’Alger de rompre ses relations diplomatiques avec le Royaume.

Dans un communiqué publié vendredi, le secrétaire général a exprimé son espoir d’un retour à la normale des relations entre les deux pays, appelant « les frères des deux pays au dialogue et à la diplomatie comme moyen pour résoudre les questions litigieuses en vue d’ouvrir une nouvelle page des relations entre les deux pays frères, reflétant les liens qui les unissent et qui bénéficient à leurs peuples, réalisant la sécurité et la stabilité et renforçant l’action arabe commune ».

Mardi dernier, l’Algérie avait annoncé unilatéralement la rupture de ses relations diplomatiques avec le Maroc.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page