Choix de l'EditeurCulture & Arts

Maroc: «L’Afrique vue par ses artistes», une illustration parfaite de la vision Royale en faveur de la coopération Sud-Sud

L’exposition « L’Afrique vue par ses artistes, de Malick Sidibé à nos jours », qui se tient, à Rabat, au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, est une illustration parfaite de la vision Royale en faveur de la coopération Sud-Sud, a indiqué, lundi, l’ambassadeur du Tchad au Maroc, Mahamat Abdel-Rassoul.

L’ambassadeur a, dans une déclaration à la MAP, souligné le caractère habituel de la Fondation nationale des Musées (FNM) et du Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MMVI) à mettre en avant des expositions africaines. « Ce n’est pas la première fois que le MMVI accueille une exposition africaine », a-t-il dit, rappelant à titre d’exemple la tenue de l’exposition « Lumières d’Afrique ». « Cette démarche artistique est un pas vers la concrétisation de l’unité africaine qui peut être atteinte par la culture », a-t-il affirmé.

Le président de la FNM, Mehdi Qotbi a, de son côté, déclaré que grâce à la politique clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI, le Maroc est cité en exemple dans le monde, pour son rôle dans le développement culturel et artistique sur le continent africain.

L’ouverture de l’exposition « L’Afrique vue par ses photographes, de Malick Sidibé à nos jours » coïncide avec le 7ème anniversaire de l’inauguration par SM le Roi, (le 7 octobre 2014), du MMVI, un projet phare qui contribue à la conservation et au rayonnement du patrimoine artistique et civilisationnel du Royaume, a-t-il signalé.

M. Qotbi a, en outre, rappelé que l’ouverture de cette manifestation est aussi une occasion qui marque la fin de l’exposition « Delacroix, souvenirs d’un voyage au Maroc », un événement international qui a attiré près de 21.000 visiteurs, dans une période de pandémie mondiale.

Pour sa part, le prêteur et collectionneur Matthias Leridon a relevé que le continent africain dispose désormais d’un établissement doté de normes internationales, à savoir le MMVI. Par cette politique culturelle, « le Maroc trace avec vivacité la voie de l’avenir culturel du continent africain », a-t-il dit. Il a également fait savoir que l’exposition « Delacroix, souvenirs d’un voyage au Maroc » n’a jamais été présentée en Europe bien qu’elle « retrace le sens et l’influence du Maroc sur les œuvres de ce peintre français qui a passé 6 mois dans le Royaume ».

L’ouverture de l’exposition « L’Afrique vue par ses artistes, de Malick Sidibé à nos jours » a réuni un parterre de personnalités marocaines et étrangères, dont l’ambassadeur du Bénin au Maroc, Serge Dagnon, le directeur général de la MAP, Khalil Hachimi Idrissi, la directrice de la Fondation CDG, Dina Naciri, le directeur des Archives du Maroc, Jamaâ Baida, et le directeur de la Bibliothèque Nationale du Royaume, Mohamed El Ferrane.

(Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page