Politique

Soudan: le SG de l’ONU condamne un «coup d’Etat», appelle à la libération «immédiate» des détenus

Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a condamné, lundi, un « coup d’Etat militaire » au Soudan en appelant à la libération « immédiate » du Premier ministre et de tous les responsables actuellement en détention.

« Il doit y avoir un plein respect pour la charte constitutionnelle afin de protéger une transition politique durement gagnée », a souligné M. Guterres sur son compte Twitter.

Le chef de l’ONU a également indiqué que l’Organisation des Nations Unies « continuera à se tenir aux côtés du peuple du Soudan ».

Le ministère soudanais de l’Information a annoncé, lundi matin, que des ministres et des membres civils du Conseil de souveraineté au Soudan ont été arrêtés.

« La plupart des ministres et les membres civils du Conseil de souveraineté ont été arrêtés », a indiqué le ministère dans un communiqué, précisant que ce sont « des forces militaires » qui les ont emmenés vers une destination inconnue et les retiennent.

Depuis août 2019, le Soudan est dirigé par un Conseil de souveraineté composé pour moitié de civils et pour moitié de militaires.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page