Politique

Sahara marocain : Le Parlatino «partage la position du Royaume du Maroc»

Le Parlement latino-américain et des Caraïbes (Parlatino) partage la position du Maroc concernant la question du Sahara, a souligné, vendredi à Madrid, le président de ce groupement régional rassemblant 23 parlements nationaux, Jorge Pizarro Estéban.

« Nous partageons la position du Maroc sur la question du Sahara marocain. Notre position a été exprimée au niveau des parlements nationaux et sur le plan régional », a affirmé M. Pizarro Estéban dans une déclaration à la MAP à l’issue d’une rencontre avec les présidents de la Chambre des Représentants, Rachid Talbi Alami, et de la Chambre des Conseillers, Enaam Mayara, tenue en marge de la 143e Assemblée de l’Union Interparlementaire (UIP), qui se tient du 26 au 30 novembre dans la capitale espagnole.

« La position des pays d’Amérique Latine vis-à-vis du Sahara marocain a changé radicalement ces dernières années en faveur du Royaume », a fait observer le président du Parlatino, précisant que ce résultat est l’aboutissement du « dialogue politique interparlementaire positif » entre le Maroc et les différents pays membres du Parlatino.

« Les pays d’Amérique Latine connaissent de plus en plus la réalité et les faits historiques liés à cette question », a-t-il martelé.

Par ailleurs, M. Pizarro a mis en avant le rôle joué par le Maroc dans la coordination et la facilitation de la communication et du rapprochement entre les pays des groupes africains, arabes et des pays d’Amérique latine et des Caraïbes, se félicitant de la détermination du Royaume à mettre en œuvre la déclaration constitutive du Forum parlementaire afro-latino-américain « AFROLAC ».

Lors de cette rencontre, tenue en présence notamment du Secrétaire général exécutif du Parlatino, Elyas Castillo, et de Mohamed Salem Benmessaoud, membre du Bureau de la Chambre des Conseillers, M. Pizarro a fait part de la gratitude du Parlatino au Parlement marocain pour sa contribution dans la mise en place d’une bibliothèque interactive au siège du Parlatino au Panama.

Dans le même sillage, M. Mayara s’est félicité de la dynamique distinguée que connaissent les relations de coopération et d’amitié entre le Parlement marocain et le Parlement Latino-américain et des Caraïbes, appelant à aller de l’avant dans la capitalisation des acquis réalisés par les deux parties au service des intérêts des peuples des régions d’Afrique et d’Amérique latine.

A cet égard, le président de la Chambre des conseillers a relevé l’importance capitale de la mise en place d’un Forum parlementaire qui comprend les parlements des pays d’Afrique, d’Amérique latine et des Caraïbes, ajoutant que cette structure parlementaire pourrait constituer un espace de dialogue fructueux et constructif pour consolider les relations Sud-Sud, érigées en choix stratégique par SM le Roi Mohammed VI.

M. Mayara a souligné également la nécessité de mettre en place un agenda de travail pour concrétiser les projets communs et avancer vers un partenariat durable, ajoutant que l’objectif est de répondre efficacement aux défis actuels et à venir.

Par ailleurs, M. Mayara s’est félicité de la position louable du Parlement Latino-Américain et des Caraïbes concernant la question du Sahara marocain, saluant, par la même occasion, la position de cet important organe parlementaire régional suite aux développements survenus au point de passage El Guerguerate et l’intervention pacifique et ferme du Royaume.

Pour sa part, M. Talbi Alami a relevé qu’un Forum parlementaire rassemblant les parlements des pays d’Afrique, d’Amérique latine et des Caraïbes pourrait constituer un espace d’action commune et un mécanisme pour promouvoir le dialogue politique parlementaire, et enrichir le débat et la consultation parlementaire afro-américaine sur les questions stratégiques prioritaires, mettant l’accent sur l’importance d’institutionnaliser le dialogue politique entre les deux parties.

La consolidation des relations entre le Maroc et les pays d’Amérique Latine et des Caraïbes s’inscrit dans le cadre des efforts du Royaume visant la promotion de la coopération sud-sud sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a souligné M. Talbi Alami.

Le président de la Chambre des représentants s’est dit convaincu que la coopération entre le Maroc et le Parlatino donnera des résultats positifs répondant ainsi aux intérêts des deux parties et ce sur la base de l’intégration régionale et la solidarité agissante.

MM. Talbi Alami et Mayara représentent le Maroc à la 143e Assemblée de l’Union Interparlementaire (UIP). Des centaines de membres et délégués de l’UIP du monde entier se réunissent en présentiel à l’occasion de la plus importante rencontre de parlementaires au monde pour débattre des moyens à même de surmonter les divisions et renforcer la cohésion pour relever les défis actuels de la démocratie.

Cet évènement connaît la participation des présidents des Parlements nationaux, des membres des délégations des pays membres de l’UIP et de représentants de syndicats et d’organisations parlementaires régionales en qualité d’observateurs permanents.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page