Kiosque

Le nombre d’étudiants RD congolais boursiers du Maroc, en augmentation

Kinshasa – Le nombre de bourses octroyées aux étudiants de la République démocratique du Congo (RDC), candidats à la poursuite de leurs études au Maroc, est en augmentation d’une année à l’autre.

Ils sont au total 160 étudiants congolais, bénéficiaires des bourses d’études dans des universités marocaines, rapporte mercredi le quotidien rd congolais Forum des As. 

Dans un article, signé Didier KEBONGO, le quotidien rapporte que « la cérémonie de remise officielle des attestations de bourses à un échantillon des étudiants sélectionnés a eu lieu hier mardi 30 novembre à Kinshasa, sous la présidence de l’ambassadeur du Royaume de Maroc en RDC, Rachid Agassim ».

Le journal indique que « ces boursiers ont donc deux semaines de démarches administratives pour rejoindre les différentes universités marocaines, dans des prestigieuses villes comme Casablanca, Dakhla, Laâyoune, et autres ».

M. Agassim a profité de cette occasion pour exhorter les heureux candidats à saisir cette opportunité d’acquérir de nouvelles expériences africaines durant leur séjour au Royaume de Maroc.

« A mon arrivée, j’ai trouvé le quota de la RDC à 45 étudiants. C’était peu et j’ai apporté ma contribution.  Aujourd’hui, il y a 160 boursiers pour la RDC. Le Maroc octroie des bourses d’études chaque année à 39 pays africains », confie le diplomate marocain, cité par le journal.

« Une fois au Maroc, vous allez contribuer à la richesse et à la diversité culturelle africaine. Vous allez côtoyer vos frères marocains, mais aussi d’autres Africains, des Ivoiriens, des Sud-africains, et même des étudiants de l’Asie centrale, une autre partie du monde. Et ça c’est une richesse. C’est une expérience que vous allez vivre.  Et vous avez un avantage. Comparativement aux étudiants qui vont en Occident, au Maroc en tant qu’étudiant, vous n’allez pas vous sentir dépaysés.  Vous allez voir chaque jour, là où vous êtes, de centaines d’Africains venant de partout et vous allez même entendre le lingala », a expliqué Rachid Agassim.

Le diplomate marocain a tenu à rassurer les étudiants congolais que le système éducatif de son pays n’a rien à envier à celui de l’Occident, souligne le journal. « Notre système éducatif, notre système de santé, le transport, le loisir… n’ont rien à envier à l’Occident. Si je vous dis cela, c’est pour vous transmettre un message. Vous devez saisir cette chance. Vous allez avoir une très belle opportunité d’acquérir le savoir-faire et le savoir-vivre ».

M. Agassim a conseillé fraternellement aux étudiants de revenir au pays à la fin de leurs études, rapporte encore le journal. « Votre pays a besoin de votre contribution. Ce n’est pas quelqu’un d’autre qui va faire progresser la RDC. Il n’y a que des Congolais et des congolaises qui vont contribuer à l’essor socio-économique de ce pays », a-t-il soutenu.

Le journal, qui a interviewé certains des heureux boursiers, souligne qu’ils ont accueilli la nouvelle d’avoir décroché une bourse d’étude marocaine avec « beaucoup d’émotions ». « C’était un mélange d’émotions et de joie ».

Certains déclarent « avoir constaté un niveau très élevé d’anciens collègues », revenus du Royaume du Maroc après avoir terminé leurs études. Et « c’est une opportunité, en vue d’apporter un plus dans le développement du pays », conclut une autre étudiante.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page