Politique

Sahara : La Suisse soutient «les efforts sérieux et crédibles» du Maroc

La Suisse a réitéré, vendredi, son soutien aux « efforts sérieux et crédibles du Maroc visant une solution politique basée sur le compromis » à la question du Sahara marocain, tout en affirmant avoir pris note, dans ce sens, de l’initiative d’autonomie présentée par le Royaume.

« La Suisse soutient les efforts des Nations Unies et le rôle central qu’elles jouent dans le processus concernant la question du Sahara », lit-on dans la déclaration conjointe rendue publique à l’issue de la visite effectuée à Berne par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

La Suisse qui « soutient une solution politique en accord avec le droit international et les résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité », dit « rester convaincue que seule la négociation permettra d’aboutir à une solution politique, juste, durable et mutuellement acceptable ». Dans ce sens, elle « réitère l’importance des efforts sérieux et crédibles du Maroc visant une solution politique basée sur le compromis », et « note, dans ce contexte, l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc au Secrétaire général des Nations unies le 11 avril 2007 ».

La Suisse encourage, en outre, toutes les parties à poursuivre leur engagement dans un esprit de compromis.

La déclaration rappelle, par ailleurs, « les remerciements du Royaume du Maroc pour l’assistance fournie par la Confédération suisse pour faciliter, en tant qu’État hôte, la tenue des réunions organisées à Genève par les Nations Unies dans le cadre du processus politique en cours pour trouver une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable ».

A la demande des autorités marocaines, le département fédéral suisse avait indiqué officiellement, dans une note verbale, qu’il n’existait pas de représentation officielle du -front polisario- auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, ni auprès du Conseil Fédéral.

Pour sa part, le Tribunal Fédéral suisse avait rejeté le recours déposé par un ressortissant originaire des provinces du sud du Royaume contestant la décision des autorités suisses de refuser désormais, lors du renouvellement de son permis de réfugié, de faire apparaître «Sahara occidental» sous la rubrique «nationalité».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page