Kiosque

La « leçon de la Coupe arabe », selon Saout Al Moutakaid

Casablanca – Le No 33 du bimensuel marocain « Saout Al Moutakaid », actuellement en kiosque, revient sur la Coupe arabe des Nations de football, organisée au Qatar, pour mettre l’accent sur la leçon à tirer de cette compétition.

Dans l’éditorial de ce numéro sous le titre « Une leçon de la Coupe arabe », le journal estime que dans une réalité arabe déplorable, la Coupe arabe des Nations de football s’est déroulée au Qatar « en général » dans le fair-play, dans une ambiance de fraternité et l’esprit de tolérance, « ponctués de poignées de main et d’étreintes entre frères », loin des différends et des conflits.

Cette ambiance de fraternité interpelle le directeur de publication du journal, Mohamed Redouane, pour noter qu’actuellement il y a deux générations d’Arabes, de l’Océan à l’Extrême-Orient du monde arabe, à savoir celle d’adultes qui vivaient à une époque des rêves de l’unité, du rapprochement et de la coopération entre les différents pays arabes et leurs peuples, et celle de la jeunesse d’aujourd’hui loin d’être imprégnée des valeurs d’antan.

L’auteur relève notamment que pour cette jeunesse arabe, le panarabisme est loin. Ainsi, Sati al Housri, Michel Aflak, Nadim al-Bitar, Yasin Al-Hafiz et tant d’autres théoriciens de la pensée nationaliste arabe font partie d’une autre époque. La jeunesse est beaucoup plus attirée par les relations virtuelles et les célébrités des réseaux sociaux, et ce, grâce à la technologie numérique et ses nouveaux pionniers comme Mark Zuckerberg, Elon Musk et Jeff Bezos…

En même temps, rappelle le journal, pour la génération d’adultes et des personnes déjà âgées aujourd’hui, les rêves de l’unité arabe se sont évaporés avec le temps. Ladite génération ne peut que constater les déboires du système régional arabe actuel.

« Saout Al Moutakaid » estime, enfin, que face à cette réalité, a surgi cette fête sportive de la Coupe arabe des Nations de football, au Qatar, rappelant à la jeunesse, au moins, les valeurs de son appartenance.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page