Environnement

Préservation de la biosphère : 50 ans à l’ UNESCO

L’UNESCO a célébré cette semaine le 50e anniversaire de son programme sur l’Homme et la biosphère (MAB), créé en 1971, qui promeut un lien durable entre l’être humain et la nature.

« C’est vraiment un programme pour les gens, parce que les gens font partie de la nature… ils sont donc intégrés à la protection de la nature mais aussi à l’utilisation durable des ressources naturelles », a déclaré Miguel Clusener Godt, Secrétaire de ce programme de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), cité sur ONU-Info.

Aujourd’hui, 727 réserves de biosphère intègrent conservation de la nature et développement durable dans 131 pays, dont 22 sites transfrontaliers.

En Afrique, il existe 86 sites dans 31 pays ; dans les États arabes, 35 sites dans 14 pays ; en Asie et Pacifique, 168 sites dans 40 pays ; en Europe et en Amérique du Nord, 306 sites dans 24 pays ; et 132 sites dans 24 pays d’Amérique latine et des Caraïbes.

Si ces réserves étaient regroupées, elles équivaudraient à environ cinq pour cent de la surface du globe, couvrant 6.812.000 km², soit environ la taille de l’Australie, souligne notamment M. Godt.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page