Politique

Le Président de la Transition au Mali reçoit l’ambassadeur du Maroc au terme de sa mission

Le président de la transition au Mali, le colonel Assimi Goïta, a reçu, mardi dernier, l’ambassadeur de SM le Roi à Bamako, M. Hassan Naciri au terme de sa mission dans la République du Mali.

Lors de cette audience, le président de la transition au Mali a salué la solidité des relations entre les deux pays dans les différents domaines, et chargé M. Naciri de transmettre ses salutations fraternelles à SM le Roi Mohammed VI, que Dieu Le préserve.

Le président de la transition au Mali a affirmé que le Maroc n’est pas un partenaire ordinaire, mais plutôt un pays frère avec lequel nous entretenons des relations historiques, culturelles et humaines profondes, saluant la contribution constructive du Maroc à l’apaisement de la situation au Mali, notamment pendant la crise politique et sociale des années 2019 et 2020.

A cet égard, il a souligné que le Maroc adopte une diplomatie constructive au Mali, axée sur le règlement des problèmes selon une approche positive et une lecture objective de la situation.

Le colonel Assimi Goïta a ajouté que le Maroc se distingue par le respect de ses engagements avec ses partenaires, louant son rôle dans l’accompagnement des autorités de la transition depuis le début dans le plein respect des choix et de la souveraineté de l’Etat du Mali.

A cette occasion, M. Naciri a mis l’accent sur la forte dynamique que connaissent les relations entre les deux pays sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du colonel Assimi Goïta, notant que ces relations sont anciennes, historiques et multiformes.

M. Naciri a donné un aperçu sur l’évolution des relations entre les deux pays depuis les deux dernières visites royales au Mali, de même qu’il a présenté des données chiffrées sur l’évolution de ces relations.

« Je quitte le Mali alors que le pays est entré dans une phase de réformes politiques et de refondation. Je suis pleinement optimiste que cette voie permettra au Mali de consolider ses acquis démocratiques, et d’établir de nouveaux modèles de bonne gouvernance », a-t-il dit.

Il convient de rappeler que M. Naciri a été également reçu, le même jour, par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, M. Abdoulaye Diop, et le ministre de la Défense, le colonel Sadio Camara. (Avec MAP)

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page