Ici & Ailleurs

Nucléaire : L’ONU salue la déclaration commune des cinq membres permanents du CS

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a salué, lundi, la déclaration conjointe des cinq membres permanents du Conseil de sécurité sur la prévention de la dissémination des armes nucléaires.

Dans un communiqué rendu public par son porte-parole, le chef de l’ONU s’est félicité de la reconnaissance par les États dotés d’armes nucléaires de la nécessité de se conformer aux accords et engagements bilatéraux et multilatéraux en matière de non-prolifération, de désarmement et de maîtrise des armements.

En vertu d’une déclaration conjointe publiée avant une conférence d’examen du Traité sur la non-prolifération (TNP) prévue au cours de cette année, la France, les Etats-Unis, la Chine, la Russie et le Royaume-Uni se sont engagés à « prévenir la poursuite de la dissémination » des armes nucléaires.

M. Guterres s’est dit « encouragé » par l’engagement de ces États à poursuivre les mesures visant à prévenir la guerre nucléaire, soulignant que le meilleur moyen « d’éliminer tous les risques nucléaires est de se débarrasser de toutes les armes nucléaires ».

Dans leur déclaration, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité ont exprimé « leur détermination à prévenir la guerre nucléaire et à éviter les courses aux armements ».

Ils ont également considéré qu’il est de « leur responsabilité première d’éviter une guerre entre États dotés d’armes nucléaires et de réduire les risques stratégiques ».

Cette déclaration est publiée avant la tenue, prévue cette année sous l’égide de l’ONU, de la 10e Conférence d’examen des parties au TNP, le traité international entré en vigueur en 1970 afin d’empêcher la propagation des armes nucléaires. Il compte 191 Etats parties.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page